2

Quelle locution prépositive serait à privilégier: à, lors de ou à l’occasion de?

Merci.

Quelle était la distance affichée à l’odomètre de mon véhicule à/lors de/ à l’occasion de ma dernière visite d’entretien.

3

Lors de me semble le plus indiqué mais en France, la phrase la plus idiomatique serait :

Il y avait combien de km au compteur de ma voiture lors de ma dernière révision ?

12
  • 1
    Il ne faudrait pas confondre « idiomatique » et « très commun » ; « Quelle était la distance affichée à l’odomètre de mon véhicule à ma dernière visite? » est parfaitement idiomatique. – LPH Jan 4 at 16:53
  • 1
    @LPH Ton assurance l'est plus encore... Comment peux-tu considérer une phrase qui utilise un mot inconnu de mon garagiste et une préposition douteuse comme parfaitement idiomatique ? – jlliagre Jan 4 at 20:51
  • 1
    On trouve des quantités de cette expression même (google.com/…) et je croit qu'un mot du type de « odomètre », comme il touche au domaine technique de l'automobile, a encore plus de chance d'être connu d'un mécanicien intéressé par sa profession. De tout façon, on ne doit absolument pas mélanger « rare » et « non idiomatique », ce sont des concepts totalement différents. – LPH Jan 4 at 21:26
  • 1
    @LPH Idiomatique veut dire ici « qui a les caractéristiques d'une phrase écrite par quelqu'un dont le français est la langue maternelle », ou « authentique » si tu préfères, le Eigentlichkeit d'Heidegger... Par exemple, puisque tu connais mieux l'anglais que le français, je ne crois pas qu'un anglophone trouverait idiomatique la phrase suivante: How many kilometers was there at the counter of my car during my last maintenance visit – jlliagre Jan 4 at 22:05
  • 1
    @LPH Merriam-Webster: Idiomatic. Did You Know? The speech and writing of a native-born English-speaker may seem crude, uneducated, and illiterate, but will almost always be idiomatic—that is, a native speaker always sounds like a native speaker. For a language learner, speaking and writing idiomatically in another language is the greatest challenge. Even highly educated foreign learners—professors, scientists, doctors, etc.—rarely succeed in mastering the kind of idiomatic English spoken by an American 7th-grader. – jlliagre Jan 4 at 22:08

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.