1

Qu’est-ce que recevoir un soufflet ? La métaphore banale répond : C’est voir trente-six chandelles. Ici l’argot intervient, et reprend : Chandelle, camoufle. Sur ce, le langage usuel donne au soufflet pour synonyme camouflet. Ainsi, par une sorte de pénétration de bas en haut, la métaphore, cette trajectoire incalculable, aidant, l’argot monte de la caverne à l’académie; et Poulailler disant : J’allume ma camoufle, fait écrire à Voltaire : Langleviel La Beaumelle mérite cent camouflets.

— Victor Hugo, Les Misérables, 1862

Le mot camouflet est-il usuellement (hier, aujourd'hui) employé comme synonyme de soufflet ; est-ce que c'est dans ce sens-là que l'emploie Voltaire cité par Hugo ? Peut-on éclairer la lecture du passage avec la chandelle et camoufle, ce jeu entre la métaphore et l'argot dont parle Victor Hugo ?

2

Le mot camouflet est-il usuellement (hier, aujourd'hui) employé comme synonyme de soufflet ?

Hier sans doute mais aujourd'hui non. (Donner/recevoir un) soufflet n'est plus utilisé et camouflet ne l'est plus qu'au sens figuré, en général dans une expression du type c'est un camouflet pour untel, il a essuyé un camouflet où il ne s'agit jamais physiquement d'une gifle, mais d'une vexation, une humiliation brusque dont est victime la personne qui reçoit ce camouflet.
La gifle est une pratique qui a heureusement considérablement régressé ces derniers temps.

Est-ce que c'est dans ce sens-là que l'emploie Voltaire cité par Hugo ?

Oui, pour Victor Hugo, il devait bien s'agir d'une gifle.

Peut-on éclairer la lecture du passage avec la chandelle et camoufle, ce jeu entre la métaphore et l'argot dont parle Victor Hugo ?

Une gifle fait voir trente-six chandelles. En argot, chandelle se disait camoufle, qui a donné camouflet pour signifier gifle.

Les cheminements étymologiques montrent des variations importantes de sens:

chault mouflet: fumée (chaud) que l'on souffle (moufle: joues gonflées) au visage de quelqu'un.
camouflet: bouffée de fumée → camoufler: cacher derrière un écran de fumée
camouflet: chandelier
camoufle: bougie
camouflet: gifle, vexation

On trouve chault mouflet rimant avec soufflet dans cet extrait de Mystère, dans le Godefroy (Ancien français):

Qui dormira, qu'on le réveille
Ou qu'on lui donne un chault moufflet
Ou hardiement un grand soufflet.

1
  • Merci ! Ah je croyais que la chandelle était le sujet du verbe camoufler dans la citation et donc je n'avais pas allumé. Plus généralement tu l'as vu je posais la question parce que je pensais que camouflet signifiait normalement gifle. En fait je pensais que c'était encore plus soutenu que soufflet. Soutenu++ hahaha. – Thélée_Lavoie Jan 23 at 2:55

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.