2

The following entry is stated in Le Robert: enter image description here

Why is the pronoun y used instead of en in this scenario? Shouldn’t the pronoun en be replacing “de vous informer”? Is the pronoun y used here simply because the response “Je n’y manquerai pas.” is an idiom?

Thank you for your help guys!😊

P.S. I am familiar with rules of the pronouns en et y but I am still a beginner thus could you please keep your explanation simple. Thank you again!😊


Larousse has the same entry:

enter image description here

2

In forms using ne pas manquer de + infinitive, the pronoun y is indeed used to refer to "de + infinitive". The Robert and Larousse are definitely right. The form ne pas manquer à + infinitive is referenced in the Dictionnaire de l'Académie but it is archaic and as far as I know no more used nowadays.

Manquer à. Suivi d’un infinitif. Négliger ou oublier de faire quelque chose. Il manque souvent à payer ses dettes de jeu. Elle n’a jamais manqué à remplir ses engagements. Surtout avec le pronom y et à la forme négative, pour assurer qu’une promesse sera tenue. Il m’avait promis de venir, il n’y a pas manqué. « Transmettez-lui mes amitiés. – Je n’y manquerai pas. »
...
Ne pas manquer de (suivi d’un infinitif), ne pas oublier, ne pas négliger de faire quelque chose ; prendre soin de. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant.

Je n'y manquerai pas is an idiom so shouldn't be over-analyzed. Its meaning is "I won't forget/miss to do it", "I will surely do it". It is only used at the negative form: Je manquerai de vous informer is very dubious.

One reason the pronoun en is not used in this specific case is that the resulting sentence would clash with the usual meaning of je n'en manquerai pas which is "I won't be short of it" or "I won't miss any", applying to ne pas manquer de + noun.

Je ne manquerai pas de chocolat avec tout ce qu'on m'a offert.

(De chocolat,) je n'en manquerai pas. → I won't be short of chocolate.

Je ne manquerai pas de cibles avec mon nouvel arc.

(Des cibles,) je n'en manquerai pas. → I will miss none.

There is also the idiom manquer à + possessive, especially with devoirs in je manque à tous mes devoirs that leads to j'y manque while for example je manque à mon public leads to je lui manque.

3
  • I upvoted. This question needed a simple and clear explanation from a native speaker, and you provided it. – fev Jan 30 at 9:10
  • @fev I just found that ne pas manquer à + infinitf actually existed while I thought it was a mistake. – jlliagre Jan 30 at 11:11
  • That it existed, I've always known. But I never thought "y" could ever replace a "de" phrase! I am grateful the question was asked! – fev Jan 30 at 11:13
0

Plus généralement, en effet, comme l'explique aussi le LBU (Le bon usage, Grevisse et Goosse, éd. Duculot, 14e §908+R6) : le pronom y représente ici l'infinitif qui peut être déduit du contexte (par exemple dans « Transmettez-lui mes amitiés. – Je n'y manquerai pas. », il s'agira vraisemblablement « (de) (lui) transmettre (vos amitiés) »). L'emploi de manquer à faire pour « ne pas faire » ou « ne pas réussir à faire » est vieilli (LBU). De plus « dans la langue courante, au lieu de ne pas manquer à, on dit ne pas manquer de », la préposition de étant cependant plus rare quand le verbe n'est pas négatif (LBU). Par ailleurs on note que « n'y pas manquer est tout à fait courant » (LBU), et cette manière de présenter la tournure laisse croire qu'elle est en effet plus figée. Incidemment, en plus de causer la confusion évoquée dans une autre réponse au sujet de la quantité, et du fait que la valeur du prénom puisse être parfois imprécise, le pronom en n'a pas vocation à représenter certains compléments introduits par de, comme entre autres l'emploi au figuré d'un verbe (LBU §676).

La Banque de dépannage linguistique explique aussi au sujet des prépositions employées avec le verbe manquer :

Le verbe manquer peut être suivi de la préposition de ou de la préposition à lorsqu’il est suivi d’un verbe à l’infinitif et qu’il signifie « négliger de ». Ces deux constructions sont aujourd’hui rares et plutôt littéraires. Cependant, le tour négatif ne pas manquer de, qui se construit uniquement avec la préposition de, est plus courant.

[...]
- Ne manquez pas de transmettre mes salutations à votre père.


Donc 1- pour éviter la confusion, 2- oui un syntagme introduit par de appelle normalement l'emploi du pronom en, 3- oui c'est un usage particulier. Generalia specialibus non derogant.

4
  • Il était sévère et ne manquait pas À les punir (QUIGNARD, Tous les matins du monde, II, 1991), oui vieilli mais on le trouve encore. Pour moi c'est inusité. @jlliagre – baie d'euzellecité Jan 30 at 18:14
  • Pour info, les @ suivi d'un pseudo n'ont aucun effet si le destinataire n'a pas déjà posté un commentaire à la question ou la réponse où ce @ est utilisé. – jlliagre Feb 1 at 0:57
  • @jlliagre Je pense que quand j'ai fait le commentaire hier je ne pouvais pas en faire encore ailleurs que sous ma réponse. En fait la réponse se voulait davantage un contrepoids à la réponse retirée, d'où le fait quelle passe plus de temps à discuter des prépositions que du pronom ou de l'antécédent. On essaye de gruger autour mais il n'y a pas grand chose à gruger, finalement je me dis que d'éviter la confusion est l'élément central à tout ça. C'est plus l'idée de cohérence donc que celle d'une exception comme telle, ce à quoi je référais indirectement avec la maxime. Bof. – baie d'euzellecité Feb 1 at 1:59
  • @jlliagre La réponse se veut une note à la tienne. – baie d'euzellecité Feb 1 at 2:00

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.