1

Locuteur natif, je connais quelques mots dont la prononciation est parfois différente de celle attendue en lisant le mot (outres les femme, poêle, monsieur). Je pense notamment à :

Pharmacie

Prononcé Phormacie (assez répandu, je pense)

Et aussi :

  • Circuit
  • Myrtille

Prononcés Cèrcuit et Mèrtille sont je pense, moins répandus, mais que je me rappelle avoir entendu au moins pendant mon enfance (j'ai grandi en région lyonnaise).

S'agit-il d'une tendance de prononciation relâchée/"populaire" commune à toute la France ou bien d'une spécificité régionale (pour le deux dernier notamment)?

1

Il faut distinguer la représentation normalisée des voyelles et la façon dont elles sont réellement prononcées par les locuteurs.

L'analyse acoustique de productions naturelles révèle que les voyelles notamment ne se regroupent pas en un petit nombre de catégories bien délimitées au plan physique, mais qu'elles couvrent de manière plus ou moins homogène la totalité de l'espace acoustique potentiel. François Longchamps

Il existe donc un continuum entre les voyelles "standard", un peu comme il existe une infinité de nuances entre deux couleurs. Une couleur donnée pourra être qualifiée de bleu par une personne et de vert par une autre.

Il est donc fort possible que le premier [a] de pharmacie puisse se rapprocher d'un [ɔ] mais qu'on n'entende pas toujours ce décalage car le cerveau « corrige » en permanence ce qui est perçu pour le faire correspondre à des mots intelligibles.

On rencontre d'ailleurs souvent ce type décalage avec pas prononcé [pɔ] et parfois lexicalisé ainsi :

ch'ais po si ch'uis claire.

Quant à circuit et myrtille, peut-être que le fait que leurs [i] ne portent pas d'accent tonique facilite un rapprochement vers le [ɛ].

1
  • En y repensant, s'agissant de circuit et myrtille j'avais dû être surpris en lisant ces mots pour la première fois car mon oreille entendait plutot un è (bref) qu'un i. – XouDo May 21 at 15:02
0

Ayant habité un peu partout dans l'hexagone j'ai pu rencontrer de nombreux accents et façon populaire de parler.

Mais ô grand jamais je n'ai entendu des personnes prononcer les deux derniers mots listés différemment de leur écriture.

Pour ce qui est de pharmacie, il arrive que certaines régions au parlé nasal (j'entends bien Lyon) transforment certains a en o.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.