0

Concernant les gosses en français du Québec, je lis au GPFC qu'on avait il y a près d'un siècle, au Canada, marbre et glagne, de même sens :

enter image description here

Glossaire du parler français au Canada (1930)

Le mot glagne m'est complètement inconnu.


D'où vient ce mot et quel est le lien avec les gosses (testicules) ; en quoi la prononciation serait-elle differente de \glan\ ; quelqu'un le reconnaît-il ou l'emploie-t-il encore aujourd'hui ?

1

Jamais entendu parler de glagne non plus.

Google ne trouve pas beaucoup d'occurrences. En voilà une qui est peut-être une piste :

Les glagnes ou testicules des rats-musqués, d'une odeur suave pendant le rût, sont réclamées par les dames de la cour pour parfumer leurs atours.
Les lys et le lion en Amérique: Une guerre franco-anglaise 1534-1760, Régine Marie Ghislaine Callaud-Belisle Hubert-Robert, 1980

Sinon, voici quelques hypothèses plus ou moins fantaisistes :

  1. On reste dans les fruits et légumes comme pour cosse/gousse et il s'agit d'une déformation de gland :

enter image description here

  1. Il pourrait aussi s'agir d'une déformation de glandes.

  2. Les deux mots commençant pas les mêmes lettres, y aurait-il un lien avec les glaouis ? ;-)

Quant à la phonétique, le "n" avec un "◌̮" en dessous utilisé par le GPFC correspond à \ɲ\ donc la prononciation est \glaɲ\ qui rime avec pagne et pas avec panne.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.