1

J'ai trouvé le post suivant très intéressant: « potage » et « soupe » concernant la soupe et le potage, mais je me demandais quelle est la différence avec la purée ?

J'ai compris que j'utilisais depuis toujours le mot "soupe" sans sa définition, pensant que c'était une mixture liquide de légumes ou d'un légume mixé. Donc j'orienterais ma question plutôt en demandant la différence entre potage et purée ?

4

Voici les premières différences qui me viennent à l'esprit, même si elles ne sont pas discriminantes à 100%.

  1. Quand on parle de purée sans en indiquer la composition, il s'agit par défaut de purée de pommes de terre. Sinon, une purée est souvent à base d'un seul ingrédient (purée de pois, de tomates, de carottes, de marrons, etc.) alors que les soupes ont très souvent des ingrédients variés.

  2. Les soupes/potages/consommés sont assez ou très liquides, si on penche une assiette en contenant, elle va sûrement se vider sur la table alors que si on fait la même expérience avec de la purée, il y a de bonnes chances pour qu'elle reste dans l'assiette, ou au moins qu'elle ne s'en détache que très lentement. Il s'agit donc là d'une différence de viscosité.

  3. Si on écrase un légume ou un fruit sans le faire cuire, le résultat ne s'appellera pas soupe/potage/consommé (à l'exception du gazpacho et autres rares soupes crues). Par exemple le guacamole est une purée d'avocat mais pas une soupe d'avocat.

2
  • Il n'y a donc pas de limites définies je suppose... Par exemple il m'arrive souvent de faire "une purée" chourave + patate. Ou de faire des "soupes" qui ont la même consistance qu'une purée mais avec 4/5 légumes différents. Seul la consistance et le nombre d'ingrédient définissent si c'est une purée ou non ?
    – crg
    May 8 at 11:41
  • 2
    Oui, il n'y a pas de frontière franche entre purée et soupe, il y a un certain recouvrement pour certaines préparations en effet.
    – jlliagre
    May 8 at 11:58
0

À mon avis une différence fondamentale d'avec la soupe et le potage, c'est la fonction : une purée n'est pas servie en lieu et place et ne remplace pas une soupe ou un potage etc. dans un repas parce qu'une purée est aussi une préparation, davantage qu'un mets seul il me semble. Tel un accompagnement et comme on l'a dit dans une autre réponse bien des locuteurs pensent d'abord à la purée de pomme de terre, mais vu un régionalisme je suis plus familier avec les patates pilées, peu recommandables pour la ligne et donc j'associe encore davantage la purée aux fruits, comme la compote de pommes, voire à la nourriture pour bébé, que j'adore, qu'aux légumes mais tout de même. Par ailleurs une purée peut certainement servir à préparer une une trempette et souvent dans un potage pourrait-on dire que l'ingrédient comme le légume est en purée.

2
  • "patates pilées, peu recommandables pour la ligne", étonnant. Est-il courant de mettre beaucoup de matière grasse dans la purée de pommes de terre au Québec? En France métropolitaine, ce plat est typiquement servit aux malades, je pense donc qu'il n'est pas mauvais d'un point de vue diététique. A moins bien sûr de la mélanger copieusement avec du beurre...
    – vc 74
    May 11 at 7:00
  • 1
    Exactement... je mets du beurre et du lait, des herbes salées du bas-du-Fleuve et peut-être un peu de ciboulette, souvent j'ai déjà mis un oignon là-dedans... bien oui autrement je trouve ça sec. Bien finalement c'est peut-être plus qu'une différence de mots, la réponse est vraiment assez subjective et je suis loin d'être une référence en cuisine hahaha. @vc74 May 11 at 7:06

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.