0

Par example:

De ces cendres [s'élever] un phénix.

Conjugue-le comme « s'élèvent » (correspondant avec « ces cendres ») ou s'élève (correspondant avec « un phénix »).

(Je crois que le sujet est « un phénix » donc il faut le conjuguer comme « s'élève ».)

1 Answer 1

2

Tu as raison : le phénix est toujours le sujet. Pour l'identifier il ne faut que se demander : Qui est-ce qui fait l'action ? Qui est-ce qui s'élève ? C'est le phénix, pas les cendres.

Alors, on conjugue pour un sujet singulier : s'élève.

N'oublie pas que tu peux vérifier ce type de conjugaison en essayant un autre verbe dont les formes du pluriel se distinguent à l'oreille :

De ces cendres vient / viennent un phénix.

3
  • Quelqu'un qui se pose cette question se demandera sans doute également s'il convient d'utiliser vient ou viennent... je pense que le meilleur conseil qu'on puisse donner est effectivement d'identifier le sujet.
    – Laurent S.
    Jun 12, 2021 at 17:23
  • @LaurentS. Cela est vrai pour les apprenants, mais je trouve que chez les locuteur natifs on a des difficultés avec ce qui s'écrit différement mais se prononce de la même façon : j'ai appris cette méthode à quelques-uns qui l'ont trouvée utile. (J'ai pris l'OP pour une locutrice native.) Mais tu as raison, il est important pour tout le monde de pouvoir identifier le sujet.
    – Luke Sawczak
    Jun 12, 2021 at 18:51
  • Moi, je régarde la structure ou structure (poétique) pour voir si l'on peut la transposer: De ces cendres [s'élever] un phénix.= Un phénix s'élève de ces cendres. Cad, cela revient à la même chose que "trouver le sujet" mais c'est, disons, in extenso.
    – Lambie
    Jun 13, 2021 at 16:38

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy