1

What would be the most accurate translation of ban? The sentence is: "Tout le ban, le fin fond de la Critique, au sacré complet (...)".

I looked it up in the dictionary and ban could be understood as ovation or, if understood as an ellipsis of the expression convoquer le ban et l'arrière-ban, it could also be understood as vassals. The English translation (1954) of the above mentioned sentence, however, conceives ban as whole works: "The whole works, the dregs of criticism, out-and-out swearing (...)."

Which one would be the best translation of ban in this case?

8
  • The early and most basic meaning medieval seems to mean: A "call to arms" by a king or lord of their vassals. The word is left as in a historical context, It would be useful to have the sentence and author. I think that translation of ban you found is very bad. – Lambie Jun 16 at 20:38
  • Thanks for your answer. The sentence was written by Louis-Ferdinand Céline (1944) : "Tout le ban, le fin fond de la Critique, au sacré complet, calotins, maçons, youtrons, rombiers et rombières, binocleux, chuchoteux, athlètes, gratte-culs, toute la Légion, toute là debout, hagarde, déconnante l'écume !" – ovide Jun 16 at 20:40
  • 1
    An entire lot of liegemen, the very dregs of Critics///as in fin fond du pays, also, fond as bottom of a barrel. So dregs is good, but whole works I don't like since for me le ban refers to a whole group of vassals, who suck up to a lord or king. Also, critique here are more people than the criticism they produce. A great sentence, to be sure. – Lambie Jun 16 at 20:55
  • @Lambie So you see "calotins", "maçons" as liegemen kowtowing to a Ferdinand Céline? – LPH Jun 16 at 21:16
  • 1
    @Lambie Here is a pdf you can leaf through or download if you want to get a better idea of what to expect: archive.org/details/GuignolsBand – LPH Jun 17 at 14:58
1

Il faut comprendre cela comme dans les expression contenant « tout le ban et l'arrière ban », c'est à dire « tous ceux qui peuvent être concernés, au grand complet ».

(TLFi) − P. anal., à l'époque mod. [Toujours associé à arrière-ban*] . Convoquer le ban et l'arrière-ban d'une famille, des amis ou des partisans.

L'expression n'est pas limitée à une utilisation avec « convoquer », comme le montrent les références, mais « et l'arrière ban » est toujours compris dans la locution, sauf chez Céline.

(réf.) Tout le ban et l ' arrière - ban des collaborateurs sont là pour remplir l ' espace devant les buffets garnis . Parmi les surprises du soir , cinq ou six UDF , pas plus , sont noyés dans la foule

(réf.) Mort à Crédit fut accueilli, qu'on s'en rappelle, par un de ces tirs de barrage comme on n'avait pas vu souvent, d'intensité, de hargne et fiel ! Tout le ban, le fin fond de la Critique, au sacré complet, calotins, maçons, youtrons, rombiers et rombières, binocleux, chuchoteux, athlètes, gratte-culs, toute la Légion, toute là debout, hagarde, déconnante l'écume !

(réf.) Là - dessus , grand délire de la moitié environ de la salle , tout le ban et l'arrière - ban des wagnériens réunis ;

Il est probable que Céline a négligé l'expression traditionnelle et l'a raccourcie. La raison pour croire cela est que ce qui suit l'expression est une énumération de tous les individus et courants d'opinion qui auraient pu constituer la critique ; l'expression « au sacré complet » est une autre confirmation de cette conclusion.

3
  • À votre avis, serait-il possible d'admettre une ambigüité du sens, par rapport au choix du mot ''ban'' ? Compte tenu de l'usage que fait Céline de l'expression originale et de l'ironie à l'égard des opinions exprimées par la critique.... qu'en pensez-vous ? – ovide Jun 16 at 17:50
  • 1
    @AmandaFievet Non, j'ai relu l'introduction à Guignol's band, où se trouve cette phrase, et il n'y a pas d'allusion à ce contexte historique, ni de possibilité d'en faire. À mon avis, il ne s'agit dans cet usage que d'ajouter un terme dans un schéma de simple rhétorique pour insister sur l'ubiquité de la critique (le ban, au sacré complet, toute la Légion, toute là), ce schéma consistant en une accumulation de termes qui montrent l'universalité du phénomène. – LPH Jun 16 at 18:34
  • 1
    Ce qui est sûr, c'est qu'il ne s'agit pas là d'un ban bourguignon ;-) – jlliagre Jun 16 at 23:02

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.