2

Je lis le Mirador d'Elizabeth Gille (Nemirovsky). Au Chap 8 je trouve:-

Deux choses m'agaçaient particulièrement. D'abord, que ma mère persistât a me traiter en fillette, ...

J'avais cru qu'il faudrait utiliser le passé imparfait dans un tel cas. Je suis sûr que ce n'est pas un erreur du part de cette auteur. Qu'est ce qui ce passe, s'il vous plait?

4

Ce n'est pas le passé simple, c'est le subjonctif imparfait du verbe persister, demandé par la structure contenant le verbe agacer.

C'est peut-être plus facile d'identifier cette structure au présent:

Je pourrais croire à de la jalousie alors qu'en réalité ce qui m'agace, c'est qu'elle puisse se sentir en sécurité avec lui alors qu'il n'est même pas avec elle. (Deep & Dark: Nouvelle édition de Sophie S. Pierucci)

Le subjonctif est utilisé

après la construction « cela + verbe » : cela m’arrange que, cela m’amuse que, cela me plaît que, cela m’inquiète que…

1
  • 2
    Simplement mentionner le passé simple : il/elle persista. Jul 8 at 22:24

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.