0

Dans une séquence de film on entend un enfant dire :

Le château fort qu'on va faire, là, les murs vont être large « comme ça »,
Il va être plus gros que ma maison, plus haut que les arbres,
Il va, il va être super impressionnant, il va n'en avoir juste « un » château fort comme ça,
Avec des tours, des créneaux, plein de décorations, des portes, des fenêtres,
Toutes des affaires secrètes, on va même pouvoir y manger dedans,
Il va avoir tout qu'est-ce qu'on pourra mettre,
Il va être vraiment super beau, comme tous les châteaux du Moyen Âge,
Super super beau.

[ François « Les Lunettes » ds. la Guerre des tuques (Mélançon, 1984) ]

Quelle est la nature et le fonction de toutes dans la séquence : s'agit-il d'un déterminant ou d'un adverbe, d'un pronom ; comment fait-on pour le savoir, plus d'une analyse est-elle possible ; y a-t-il accord ou est-ce invariable et finalement comment l'orthographie-t-on ?

4
  • T'es vraiment sûr qu'il faut comprendre toutes et pas tout ? Avec un quelconque accent québécois est-ce que tout ne se prononcerait pas [tut] que ce soit toute ou tout ?
    – None
    Aug 18 at 7:02
  • @None Non, je ne suis pas sûr, c'est justement parce que ça se prononcerait peut-être souvent [tut] que mon hésitation est encore plus grande. Et l'analyse n'est pas mon fort non plus. Aug 18 at 7:03
  • Parce que moi je comprends que le gamin veut dire tout mis pour "tout ça dont je viens de parler" et donc tout dans ce cas est un pronom indéfini.
    – None
    Aug 18 at 7:06
  • @None Ça peut certainement être une réponse, ne pas hésiter à la verser. Je n'ai pas accès aux sous-titres, c'est moi fait cette retranscription. Je ne pense pas qu'il y ait un emploi spécial, simplement la prononciation est celle trouvée parfois au Québec. Donc le contexte grammatical et l'analyse peuvent probablement permettre de retracer de quel emploi il s'agit. Aug 18 at 8:17
1

Pour moi, c'est une façon raccourcie de dire

  • Ça va être tout [tʊt] des affaires secrètes,

ce qui en français standard serait Tout ça va être des affaires (choses) secrètes.

Il s'agit donc de l'adverbe tout du français québécois familier.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.