2

enter image description here Image extraite de la source sur youtube pour illustrer le propos : « A Dangerous Storm & Two Failed Engines! | Southern Storm | Mayday: Air Disaster »

[The pilots had to raise their voices, audibly, to be heard above (voir ici pour cette partie)] the unholy tattoo1 of this hail which was buckshotting the airplane. (source)


...[l'aspect rythmique du bruit] [unholy] de la grêle qui [analogie avec un type de tir] le fuselage/l'avion.

  • Comment traduit/transpose-t-on le segment « the unholy tattoo of this hail which was buckshotting the airplane » en fonction du contexte et du style ?

1 En plus de Merriam Learners que j'utilise, voir aussi Merriam-Webster, American Heritage, Etymonline et OED1.

12
  • Je comprends l'analogie entre la grêle et une décharge de chevrotine (buckshot), mais le tatouage, je ne comprends pas : la grêle est-elle censée laisser un dessin sur l'avion?
    – XouDo
    Aug 18 at 8:32
  • @XouDo Non, voir le sens 3 du lien, ce n'est pas un truc graphique, c'est « a rapid rhythmic beat » : The rain was beating a tattoo on the roof. Aug 18 at 9:16
  • 1
    @XouDo yourdictionary.com/tattooing
    – LPH
    Aug 18 at 9:18
  • 1
    In English, the metaphor is slightly mixed up. They are trying to say that the the hail made an unholy racket, like buckshot tattooing the plane. "unholy" is a slang word: the kids were making an unholy racket. That is: a lot of noise.
    – Lambie
    Aug 18 at 20:32
  • 1
    @Lambie Your translation doesn't feel idiomatic to me at all. Who gets tattoed by a buckshot I mean, no. Aug 18 at 21:30
5

Il semble que le sens sonore de tattoo ne vient pas de la machine du tatoueur : https://www.etymonline.com/word/tattoo

(...) In English, transferred sense of "drumbeat" is recorded from 1755

Et apparemment, il y a bien un sens "informel" pour unholy pouvant s'appliquer à un bruit : https://dictionary.cambridge.org/fr/dictionnaire/anglais/unholy

unholy adjective (UNPLEASANT)

[ before noun ] informal

extremely unpleasant: an unholy mess/row/noise


Sachant cela, voici les phrases que je propose dans ce contexte :

(...) pour réussir à couvrir le tambourinage de tous les diables de la grêle qui mitraillait la carlingue.

ou (par analogie au roulement de tambour et au feu roulant) :

(...) pour se faire entendre malgré le roulement infernal de la grêle mitraillant la carlingue de l'avion.

ou encore, une variante moins fidèle à la phrase originale :

(...) pour couvrir le vacarme insensé de la grêle dont les rafales giflaient sans cesse le fuselage.

3
  • +1 pour infernal : meilleure traduction de unholy ici. Et oui, tattoo c'est un bruit qui n'a rien à voir avec le tatoueur. Deux racines différentes (racine germanique pour l'un polynésienne pour l'autre).
    – None
    Aug 19 at 14:12
  • 1
    @None C'est moi qui a dit infernal pour unholy.
    – Lambie
    Aug 19 at 15:35
  • @Lambie et oui!
    – XouDo
    Aug 19 at 16:07
4

Les pilotes ont dû élever la voix, distinctement, afin de pouvoir être entendus malgré le fracas de la grêle qui mitraillait le fuselage.

Avec un registre plus argotique :

Les pilotes ont dû brailler grave pour se faire entendre malgré le raffut de la grêle qui mitraillait le zinc façon marteau-piqueur.

De nouvelles propositions qui incluent deux interprétations possibles du mot tatoo, la deuxième étant nettement plus vraisemblable.

Les pilotes s'époumonaient pour se faire entendre malgré la grêle qui crépitait sur le fuselage avec un bruit de machine à tatouer.

Les pilotes s'égosillaient pour se faire entendre malgré la grêle qui martelait le fuselage comme les baguettes d'un tambour.

9
  • 1
    Mais le monsieur ne parle pas du tout en argot. mittrailer is a rattatat sound. or even machine gunning, which is way over the top here.
    – Lambie
    Aug 19 at 1:38
  • 2
    @Lambie Je n'ai aucune idée du registre de la phrase en anglais, mais comme tu as écrit dans un commentaire que unholy était de l'argot, j'ai ajouté cette variante. Je ne l'impose pas. Le bruit de la grêle sur la carlingue d'un avion me semble pouvoir être comparé à un mitraillage.
    – jlliagre
    Aug 19 at 1:52
  • 3
    In English, I associate tattoo with rapid drumming (not necessarily loud or soft) ... I think un mitraillage is an excellent translation. En anglais, j'associe a tattoo avec un tambourinage rapide... je crois que mitraillage est une très bonne traduction. Aug 19 at 12:27
  • @PeterShor Yes, I wasn't aware of this meaning but it seems indeed to better fit the context.
    – jlliagre
    Aug 19 at 12:42
  • @PeterShor mitraillage is machine gunning. Too strong.
    – Lambie
    Aug 19 at 13:46
1
  • les impossibles claquements par centaines de cette grêle qui mitraillait l'avion

(TLFi) claquer I.− Emploi intrans.A.− Produire un bruit sec et éclatant

(TLFi) claquement A.− Action de claquer; le son bref qui en résulte. Le claquement d'une porte, d'un fouet; des claquements de dents, de langue, de mains (

(TLFi) impossible − P. hyperb. Dont la réalité ou le déroulement sont difficilement supportables. Synon. intolérable.Mais en moins de trois jours la vie devint impossible! (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 88).

(TLFi) mitrailler C. − P. anal. Mitrailler qqn/qqc.de qqc.
1 [Le compl. indir. désigne un inanimé concr.: fleurs, confettis] Lancer des projectiles en grand nombre sur quelqu'un/quelque chose.
♦ Dans les voitures on s'appelle, on se reconnaît, on se mitraille avec des roses. Un char plein de jolies femmes vêtues de rouge comme des diables, attire et séduit les yeux. (Maupass.,Contes et nouv.,t.1, Rose, 1884, p.924)

1
1

...le tapage invraisemblable/inouï (!) de la grêle qui s'abattait sur l'avion comme une pluie de balles/autant de volées de mitraille1.


1 Ces formulations sont inspirées de phrases chez Verne (« Le canon du gaillard d'avant partit, criblant les flots tranquilles d'une volée de mitraille », Verne, Enf. Cap. Grant, t. 3, 1868, p. 197) et Zola (« Une briqueterie était là, offrant un refuge. De l'autre côté, une pluie de balles en criblait les murs », Zola, Débâcle, 1892, p. 220) avec le verbe « cribler » (TLFi)...

1
  • Comparer avec : «...du tatouage impie (et ce n'était pas un simple battement de tatouage du diable [hahaha petit ajout no mere beating of the devil's tattoo, ou sans battement si j'enlève of, donc ignoré]) de cette grêle qui mitraillait l'avion. » (DeepL) Aug 19 at 22:53
-5

Ok, voici le discours du type qui parle avec tous les traits que l'on trouve dans le langage parlé.

Il dit la phrase suivante et moi en tant qu'interprète de suis obligée de faire avec:

  • The pilots had to raise their voices, audibly, to be heard above] the unholy tattoo of this hail which was buckshotting the airplane.

  • Les pilotes étaient obligés de parler très fort, pour que cela soit audible, en dessus du bruit du tatouage infernal de cette grêle qui se heurtait comme de la chevrotine contre l'avion.

9
  • 2
    Non, pas le tattoo avec l'encre, le tattoo de tambouriner. See dictionary. Aug 19 at 1:00
  • @PeterShor That is BrE, according to that dictionary. The speaker appears to me American.
    – Lambie
    Aug 19 at 1:17
  • 2
    it doesn't matter. Aug 19 at 1:18
  • Oh, I see. Well, a tattoo makes noise. tambouriner is much softer.
    – Lambie
    Aug 19 at 1:20
  • 2
    In English, tattooing is drumming. And not necessarily loud drumming (although it clearly is in this case). See the dictionary. The OP is clearly not talking about tattoo machines. Aug 19 at 1:31

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.