3

Une personne pleinement vaccinée (deux doses).
(Risque par rapport à) une personne vaccinée deux doses.

Je viens de voir ça apparaître dans un résumé de la situation au Québec et je l'ai aussi trouvé dans le texte de quelques articles. Ça semble être une précision qui est devenue déterminante dans la phrase de ce genre.

  • Comment s'analyse (nature, fonction) deux doses dans la deuxième phrase ?
  • Serait-ce plus usuel précédé d'une préposition et quelle serait-elle ?
  • Incidemment, pourquoi serait-ce ou non une extension de sens abusive du mot dose ou comment aurait-on formulé autrement ?
3
  • Je pense qu'on n'a a pas fini de créer des expressions. En rentrant chez moi tout à l'heure je me suis prise à dire : « et bien voilà je triple dosé (tripledosé) ! »
    – None
    Sep 1, 2021 at 14:45
  • 1
    Tridosée, tridosaire ? Je me souviens primovacciné... tertiovacciné ? Ouais. @None Sep 1, 2021 at 20:09
  • ah oui tertiovacciné, j'aurais dû penser ça. Et ça me donne droit à un certificat de « parcours vaccinal terminé ».
    – None
    Sep 2, 2021 at 5:51

1 Answer 1

1

Ça s'analyse comme « breveté SGDG », qui est un terme bien établi (réf.), ou encore et plus exactement comme « fait-main » Wiktionnaire.

fait-main Composé de fait et de main. Adjectif fait-main \fɛ.mɛ̃\ masculin et féminin identiques

Fabriqué manuellement ou de façon artisanale et non-industrialisée.

1/ La nature du terme est évidemment adjectivale et sa fonction est celle d'épithète.

2/ Ce qui vient à l'esprit dans le cas de « fait-main », c'est la préposition « à ». Ce n'est pas une préposition qui semble naturelle pour « vaccinée deux doses » et elle est très loin d'exprimer ce qui est impliqué ; la formation telle qu'analysée selon le TLFi repose sur le principe de l'ellipse, et on peut supposer un bon nombre de possibilités de combinaisons à omettre par ellipse.

P. ell. Cousu, fait main; broderie main. Poudrier guilloché main (Catal. jouets [Trois Quartiers], 1936).Pour la bicyclette et le sport, vous aimerez ces gants en tricot main pour le dessus, et à l'intérieur, de peau de chèvre, cousu sellier (L'Œuvre, 31 mars 1941).

La préposition « de » est néanmoins à peu près convenable, même si elle ne peut pas remplacer plusieurs mots.

  • personne vaccinée de deux doses.

3/ Il n'y a aucune extension abusive du mot « dose », pas plus qu'il y en aurait une du mot « main » dans « fait main ». Il s'agit seulement d'une formation sur un modèle donné qui ne prend de sens que par définition, c'est un nouveau mot. Un formulation en terme d'une expression pourrait être comme suit.

  • vaccinée une seconde fois après un laps de temps nécessaire pour laisser l'organisme assimiler la première dose

Détail suggéré par un commentaire de user Xoudo

Qu'il ne manque rien entre « breveté » et « SGDG » et/ou après « SGDG » ne peut pas être soutenu bien longtemps si on se demande ce que signifie vraiment ce terme. Il a le sens suivant : « breveté avec la réserve que l'invention est sans garantie du gouverment en cas de vice de conception ou d'erreur de description » (Wikipédia). On peut très bien faire dire autre chose à ce terme pour lequel est exigée une définition de dictionnaire : « breveté avec la réserve que l'invention est sans garantie du gouverment si non construite par un fabricant agréé par le gouvernement » ; ce n'est plus la même chose. Le terme est donc bien fondé sur une ellipse que seule une définition peut préciser.

7
  • @EylaChu-Generis Ça me semblait clair, mais je vois que j'aurais peut-être dû prendre plus de soin dans cette explication. Non, « dose » n'est pas l'adjectif ; parallèlement à « fait(-)main », que le Wiktionnaire reconnait en tant qu'adjectif, c'est « vaccinée deux dose » qui est la formation nouvelle, que l'on définit. On pourrait même écrire cela « vaccinée-deux-doses ». L'assemblage « vaccinée deux dose », lui ne peut pas être analysé grammaticalement quant à ses constituents puisqu'on le définit comme étant une nouvelle unité lexicale, c'est à dire, en d'autres termes, comme un mot. (1/2)
    – LPH
    Aug 27, 2021 at 6:00
  • @EylaChu-Generis Il devrait être évident que, à partir de la définition — et il faudra une définition, comme pour « fait-main »—, la partie « deux doses » n'apparait pas en tant que terme ayant une fonction grammaticale qui soit bien claire. La définition peut même ne pas contenir « deux doses ». On aborde là la question des expressions figées, non analysables. (2/2)
    – LPH
    Aug 27, 2021 at 6:07
  • L'association me semble plus usuelle entre vaccinée deux doses et vaccinée deux fois qu'entre la première et fait-main qui demande comme je viens de l'expliquer un contexte syntaxique ou grammatical différent il me semble. Mais oui l'ellipse et la réduction, mais finalement je la vois uniquement orthographique (l'absence de parenthèse essentiellement). Mais ça c'est ma perception. Aug 27, 2021 at 8:12
  • @EylaChu-Generis Il n'y a rien de plus usuel ou de moins usuel: on fait dire à « deux doses » tout aussi bien « une double dose en une seule fois ». Tout n'est question que de définition. On veut une définition particulière ou on ne la veut pas. Ce qu'on veut ici, c'est « deux fois » (pour commencer) et c'est la base de la définition que j'avance, et qui est très probablement très proche de ce que la réalité demande.
    – LPH
    Aug 27, 2021 at 8:30
  • 1
    Pas d'accord pour breveté SGDG qui est l'abbréviation d'une phrase très classique (brevété sans garantie du gouvernement), contrairement à vacciné deux doses, ou il y a clairement quelque chose qui manque.
    – XouDo
    Aug 30, 2021 at 6:43

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.