4

Je montre des photos des Alpes que j'avais prises lorsque j'étais dans l'avion depuis la fenêtre de l'avion.

Dans cette situation, comment devrais-je m'exprimer ?

  • Voici les photos prises de l'avion
  • Voici les photos prises depuis l'avion
  • Voici les photos prises en avion

Laquelle parmi les trois propositions est la plus correcte et pourquoi ?

5

Je choisirais « Voici les photos prises de l'avion ». Elle est plus courte qu'avec depuis et ne présente aucune ambiguïté (prises de l'avion implique que l'appareil photo est dans l'avion), contrairement par exemple à « J'ai pris ces photos de l'avion » où l'on peut aussi comprendre des photos où l'on peut voir l'avion.

On utilise parfois depuis pour insister sur le fait qu'il ne s'agit pas d'une photo de l'avion lui-même mais cet usage est encore parfois controversé car il n'y a pas de mouvement lors de la prise d'une photo.

Depuis n'avait originellement qu'un sens temporel mais s'est étendu à l'espace dans la mesure où un déplacement était effectué durant le temps correspondant. Si quelqu'un a dormi durant le vol d'un avion qui va de Paris à Marseille, on peut dire il dort depuis Paris / il a dormi jusqu'à Marseille car ces lieux correspondent à des moments précis, les instants où l'avion a décollé et où il a atterri. Quand on prend une photo, il n'y a pas de déplacement, c'est instantané donc la préposition peut être critiquée. Voir par exemple cette page (prescriptiviste bien sûr) de l'Académie.

En avion est moins courant et moins précis que de. Les photos ont bien été prises durant le vol mais elles montrent peut-être l'intérieur de l'avion alors que prises de l'avion implique que l'objectif était pointé vers l'extérieur.

4
  • Est-ce que le mouvement devrait avoir lieu ? Voici ce que dit Antidote : Le point de départ de l’action à distance considérée étant X. Ils tiraient depuis les collines avoisinantes. Ils nous voyaient depuis le balcon du sixième étage. Je ne comprends pas de quel mouvement tu parles.
    – Oreste
    Aug 27 at 23:11
  • Est-il possible d'employer "dès" aussi ? Voici les photos prises dès l'avion
    – Oreste
    Aug 27 at 23:15
  • 1
    @Oreste Dès l'avion est impossible car l'avion n'est ni une heure, ni le point de départ d'un déplacement. Dès introduit ce départ en insistant sur le fait qu'il est précoce dès 5 heures du matin, dès le décollage, ou, plus récemment, dans les publicités: dès 10 € pour à partir de 10 €.
    – jlliagre
    Aug 27 at 23:35
  • 1
    Pour ce qui est de depuis, Antidote est moins exigeant que l'Académie en acceptant voir depuis le balcon du sixième étage. Le mouvement qui manque est celui qui permettrait d'ajouter jusqu'à à cette phrase. En revanche, ils tiraient depuis les collines est conforme car on peut ajouter jusqu'aux cibles. Les projectiles sont bien en mouvement donc le sens originellement uniquement temporel de depuis peut s'appliquer à l'espace.
    – jlliagre
    Aug 27 at 23:35
1

« De » convient aussi bien que « depuis », ce de quoi l'on peut s'assurer en consultant le TLFi, qui donne les deux comme synonymes l'un de l'autre (IA2 ci-dessous).

TLFi, depuis

I. − Prép. indiquant un point de référence initial, spatial ou temporel, à partir duquel une action se produit et dure, et spécifiant donc un intervalle dont le point terminal est éventuellement exprimé par jusqu'à/en/au.
A. − [Dans l'espace]
2. [Empl. sans corrélatif, pour marquer la direction séparative] Synon. de (v. de1), dès.
b) [Sans mouvement]
− [Après des verbes d'énonciation comme dire, crier, s'écrier]
Depuis le seuil, la porte, le perron
♦ Elle se revoit, ce soir-là, assise dans sa chambre, devant la fenêtre ouverte (Bernard lui avait crié depuis le jardin : « N'allume pas à cause des moustiques »). Mauriac, Thérèse Desqueyroux,1927, p. 213. − [Après des verbes de perception comme voir, apercevoir, entendre, distinguer]
♦ Depuis la chambre, le pont, la coulisse.
♦ L'immense chaîne de montagnes qu'on embrasse depuis le pic. (Maine de Biran, Journal,1816, p. 203)
La place est pleine de boutiques. Vous pouvez en voir quelques-unes depuis la fenêtre
♦ Si peu qu'il fît de bruit, Mme Guillaume l'entendit, depuis la première pièce de la maison, où elle était couchée. Elle vit, sous la porte, un rais de lumière et demanda : − Cela ne va pas, Gilbert? Je viens, mon ami, je viens. Voulez-vous un linge chaud, une tisane? Arland, Ordre,1929p. 511.

(TLFi, de)

I. − De prend une valeur sémantique en corrélation avec celle du mot subséquent.
A. − De exprime le point de départ.
2. Le point de départ se situe dans l'espace.
e) [De marque la direction séparative, la situation, le point de vue où l'on se place]
− De marque la direction séparative, la situation, le point de vue où l'on se place pour faire quelque chose.
[En parlant d'une action autre qu'un mouvement]
♦ Des fenêtres du premier étage, les policiers assiégés lançaient des grenades. (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 248)

On peut dependant avoir une préférence pour « depuis », qui, étant une préposition peu surchargée de sens variés, à la différence de « de », peut sembler être moins sujet à équivoque.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.