3

Pourquoi écrit-on « le jus » ?

L'adjectif correspondant c'est « juteux ». Il serait donc logique d'écrire « le jut ».

2
  • 1
    You could ask this question about a thousand words in French, to lowball it. Or English. Why divine but divinity? Why not divinety? It's just different realizations / adaptations of original morphemes. Could ask at Linguistics SE for a more general answer.
    – Luke Sawczak
    Sep 30 at 0:50
  • L'orthographe française est tellement plus régulière que l'orthographe anglaise. Sep 30 at 14:32
3

Le nom jus est la racine, pas l'adjectif.
L'épenthèse du t, c'est grâce à la phonologie et la morphologie, c'est la modification de la finale de la base.

Du lat. jus, juris « jus, sauce, brouet ».

L'adjectif (et le nom) juteux est dérivé du mot jus avec le suffixe -eux, -euse et le t est une consonne épenthétique. Cela aide à la prononciation mais ne sert à rien de sémantique.

Dér. de jus*; suff. -eux*, avec -t- épenthétique.

avec effacement de [R]

Il faut chercher le mot juste. CNRTL

4
  • Donc ça ressemble à la dérivation « clou » ­- « [passage] clouté ». Pour celle-ci, le CNRTL donne la forme intermédiaire « clousté ». Peut-on donc imaginer qu'il y ait eu une forme intermédiaire « justeux » avant que ça devienne « juteux » ? Sep 30 at 8:14
  • 1
    Probablement. Le mot jus s'est en fait lui-même aussi écrit just et jeust en ancien français.
    – jlliagre
    Sep 30 at 9:43
  • Ça explique tout! Donc, probablement, à la fin du mot just le t a disparu, tandis qu'à l'intérieur du mot, une autre transformation a eu lieu : justeux est devenu jûteux puis juteux. Sep 30 at 13:05
  • Pareil avec le verbe juter qui était jûser et jûter.
    – livresque
    Sep 30 at 22:09

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.