2

Pour décrire la vie d'une jeune fille (Rose), des phrases utilisant un verbe à l'imparfait commencent par des "a".

Par exemple :

On n'avait pas connu son père
A n'avait plus de mère
Et depuis 1900
A demeurait chez sa vieille aïeule
Où qu'a s'élevait comme ça, toute seule
Rue Saint-Vincent

A quoi sert ce mot dans ses vers ?

Merci beaucoup !

5

« A’ » est une apocope, variante populaire du pronom féminin elle (Wiktionnaire). De plus :

°[A], prononciation populaire dans diverses régions, pour elle, elles, plus rarement pour il, ils, est parfois relevé par les écrivains : Quoi qu'A dit ? / - A dit rin (TARDIEU, Monsieur monsieur, La môme néant). — A portent des bigoudis [...] parce qu'A croient toutes qu'A vont fêter un anniversaire (R. PlNGET, Monsieur Songe, p. 60). — A' [= les Allemands et les Américains] sont aussi pires eul's uns comme eul's aut' [dit un Normand] (LE ROY LADURIE, Paris-Montpellier, p. 22). — La jeunesse d'asteur sait pas ça. A' regimbe (A. MAILLET, Sagouine, p. 59).

[ Le bon usage, Grevisse et Goosse, éd. Duculot, 14e, § 659 d) 2° ]

Dans cette chanson composée à l'origine par Aristide Bruant, on veut dire « elle » (elle n'avait/demeurait/s'élevait etc.)

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.