1

Je ne suis plus jeune jeune. [...bien/très jeune.]

Il y a une répétition de l'adjectif qui gagne en intensité. Je semble connaître le même procédé dans un registre familier avec des adjectifs comme beau/belle, bon, grand, gros, petit etc.

  • Est-ce une redondance ou une locution distincte de ses éléments, est-elle plus figée qu'avec d'autres adjectifs, analyse-t-on le premier élément comme l'adverbe très, à part le registre y a-t-il une nuance ?
  • Est-ce un emploi courant des adjectifs ailleurs qu'au Québec ; est-ce un régionalisme ou un procédé typique en français (former un superlatif avec des adjectifs ?) ; en connaît-on un exemple courant dans son sociolecte ?

1 Answer 1

4

Ce procédé, la réduplication pour les linguistes, n'est pas spécifique au français québecois, ni au français tout court, il est commun à toutes les langues du monde.

TLFi B. - 2. LINGUISTIQUE, RHÉTORIQUE Redoublement d'un mot ou d'un élément. Les mots latins jamjam et quisquis sont des réduplications respectivement de jam et de quis (Ling.1972). En particulier Réduplication (...) s'applique notamment au type de répétition expressive qu'on trouve dans: Il n'est pas joli joli. Je le trouve un peu fou fou, etc. (Colin 1971).

La valeur est à peu près toujours une insistance. Voici quelques exemples courants :

Affreux, affreux, affreux !
Elles sont toutes belles, belles, belles comme le jour
Le chien chien à sa mémère
C'est pas joli joli...
Écoute, écoute !
Non non !
Il est pas sage sage...
Si si si !
Tiens tiens...

Un exemple bien connu en italien :

Piano piano

En espagnol :

Deprisa, deprisa

6
  • 2
    On la retrouve souvent dans les onomatopées aussi, comme "piou-piou" ou "cui-cui". Les japonais adorent ce genre de construction et en possèdent un nombre phénoménal.
    – Simon
    Oct 10, 2021 at 14:12
  • @Simon Pour le japonais, je ne savais pas mais les onomatopées, c'est vrai ! Ouah ouah, teuf-teuf, bling bling...
    – jlliagre
    Oct 10, 2021 at 19:24
  • Merci ! D'accord, macro j'avais pas anticipé, mais qu'en est-il de micro, est-ce que je vais généralement entendre jeune jeune en France par exemple, cette combinaison précise d'adjectifs ? Quelle combinaison de deux adjectifs est bien courante en France ? Oct 13, 2021 at 5:08
  • 1
    @λyoyed'oncques — C'est une forme de litote pour dire son contraire « je suis vieux » et même « plus que vieux » par rapport à la notion de vieillesse en cours dans le dialogue qui prend en compte l'age physiologique et l'age calendaire. C'est souvent usité dans ce sens : « Ce/cela/il/… n'est pas loin loin » (sous-entendu : mais quand même il faut y aller), loin loin pourrait être remplacé par bien loin.
    – Personne
    Oct 14, 2021 at 19:42
  • 2
    On dit aussi chez nous très couramment il est plus jeune jeune. C'est souvent dans des phrases à polarité négative il est pas vieux vieux, la maison est pas grande grande mais sans la négation, on a le très courant ça s'est passé moyen moyen.
    – jlliagre
    Oct 14, 2021 at 19:42

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.