4

Cette tragédie humaine qui frappe des franges entières de populations africaines, est bel et bien la source principale du problème migratoire qui va en s’aggravant d’année en année

Je n’ai jamais repéré une telle tournure (verbe + en + participe présent). Est-elle courante ? Si j’ai bien compris le sens (qui s’aggravent). Peut-on donc dire « le problème qui va en faisant débat » pour dire « le problème qui fait débat »

4

C'est un type de tournure très courant. Le couple verbe + gérondif marque la simultanéité d'une action principale et d'une action secondaire qui vient préciser une circonstance. Par exemple :

Il parle en dormant.
Il téléphone en conduisant.
Il s'essouffle en montant les escaliers.

Dans la phrase de la question, qui va en s'aggravant combine donc le verbe aller, qui signifie ici évoluer, et le verbe aggraver : Le problème migratoire évolue année après année et cette évolution va dans le mauvais sens.

La phrase « le problème qui va en faisant débat » n'est pas du tout naturelle. Le verbe aller est normalement associé à un verbe indiquant une évolution, mais faire débat ne correspond pas à ce modèle.

Les gérondifs que l'on trouve le plus souvent associés à qui va en sont augmentant, s'élargissant, s'accentuant, diminuant, montant, croissant, décroissant...

S'il fallait conserver ce gérondif, on pourrait dire par exemple :

Le problème qui nous dérange en faisant débat.

2
  • Je pense que tu fais une assimilation trop poussée entre en suivit du gérondif et aller (en) suivit du gérondif. En grammaire la tournure est traitée avec "aller" (p.e. Grevisse met ça dans verbes auxiliaires /aller). Je te signale cette thèse sur les périphrases verbales en part. p. 62 : « Le cas d’aller + gérondif ». Intéressant de signaler que ce en dans aller en + gér. est optionnel (mais dans ce cas tournure bcp + litt.) alors que dans tes premiers exemples avec les compl. de manière il ne peut pas être enlevé.
    – None
    Oct 12 at 6:54
  • @None C'est vrai. Il s'agit d'un cas particulier, aller n'est pas 100% interchangeable avec évoluer. Je vais tâcher d'ajuster ma réponse quand j'aurai le temps. merci !
    – jlliagre
    Oct 12 at 13:51
4

Cette expression est généralement utilisée avec des verbes de transition comme s'aggravant, s'améliorant, augmentant, diminuant, refroidissant, réchauffant, etc. Avec ces transformations, le verbe "aller" renforce la nuance d'un mouvement progressif avec le temps. Dans ton premier exemple, on peut donc comprendre "qui s'aggrave progressivement au fil du temps". Le point important à retenir est qu'on comprends cette nuance même sans "d'année en année".

  • [...] problème migratoire qui va en s'aggravant.
  • [...] problème migratoire qui va en s’aggravant d’année en année (seulement une précision).

Sans l'utilisation d'un verbe de transition, le verbe "aller" devient discutable et est mis en évidence. Dans ton deuxième exemple, on se demande pourquoi avoir préciser le mouvement s'il n'y a pas de changement? L'expression perd donc son autonomie, devient dépendante du contexte et sort de l'usage conventionel:

  • Ce problème qui va en faisant débat de plus en plus (contexte devient obligatoire, pas naturel)
  • Ce problème qui fait débat de plus en plus.

En d'autres mots, cette utilisation est une addition non nécessaire et douteuse sans une évolution claire.

0
2

Cette construction est idiomatique.

(TLFi b) Usuel. [La forme en -ant est précédée de en ; le suj. est gén. un inanimé] Aller en s'accroissant, en diminuant, en augmentant, en (s') élargissant, en (s') affaiblissant, en grandissant

On peut voir que dans la famille des idiomatismes tous les éléments ont la même caractéristique : ils expriment un changement d'ampleur ou de degré tout au long d'une progression. Apparemment, l'usage est conçu selon un gradient de spécificité. On pourrait donc utiliser des alternatives telles que les suivantes.

Il est plutôt nécessaire que le changement d'ampleur ou de degré soit exprimé par un terme non spécifique, mais il y a des exceptions (« en s'affaiblissant » dans la liste du dictionnaire).

  • aller en dégénérant (réf.), aller en dépérissant (réf.)
    (On voit d'après les ngrams que ces constructions particulières ne sont utilisées autant que les autres.)

On ne trouve pas de cas dans les livres Google pour les cas suivant mais ils peuvent être assimilés

  • aller en ralentissant, aller en accélérant,

De ce fait, les possibilités suivantes ne sont pas ressenties comme idiomatiques.

  • aller en s'unifiant, aller en (se) gonflant,

Finalement, « aller en faisant débat », qui n'exprime aucune notion de changement d'ampleur ou de degré, n'est pas idiomatique.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.