3

Comme l’indique le titre, j’ai du mal à trouver une traduction fidèle pour cette locution. J’ai pensé aux traductions suivantes mais aucune ne me plaît.

  • Se servir d’une bombe lacrymogène
  • Asperger quelqu’un de gaz à poivre

2 Answers 2

6

En français on ne parle que de gaz lacrymogène en ignorant sa composition1. L'expression habituelle est « asperger de gaz lacrymogène ». Parfois, de façon familière, lacrymogène est abrégé en « lacrymo ».

Il asperge de gaz lacrymogène deux personnes suite à une querelle de voisinage (La Dépêche d'Évreux)

Pompier aspergé de gaz lacrymogène par un gendarme (Franceinfo)

Il repère des rôdeurs et se voit aspergé de gaz lacrymogène (La voix du nord)

On peut trouver d'autres tournures :

la victime a été atteinte par le jet de la lacrymo (Le télégramme)

Ils nous balançaient des bombes lacrymo, ça éclate rouge et ça t'en file plein les yeux et la bouche. (Les liens du sang, Michel et Bruno Papet)

Les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogène afin de repousser l'intrusion. (La Dépêche du midi)


1 Le gaz lacrymogène contient du capsicum (piment)

4

Dans un registre relâché, un verbe souvent employé est gazer1 (se faire gazer pour la personne qui reçoit le gaz lacrymogène) :

"On les a gazés dans les formes réglementaires", a-t-il soutenu, indiquant avoir procédé aux sommations d'usage. Europe 1

"On s'est fait gazer toute la matinée" : les revendications des "gilets jaunes" éclipsées par les violences, place d'Italie à Paris (France Info)

1 Reprise atténuée du sens militaire: TLFi Intoxiquer (quelqu'un) avec des gaz de combat.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.