1

Dans la phrase suivante:

Il semblait que ce fût une personne enchantée de qui dépendissent le bonheur, la vie ou la fortune de tous

de qui dépendissent: s'agit-il d'une subordonnée relative? Le 'qui' remplace quel sujet? Et comment justifie-t-on l'emploi du subjonctif "qui dépendissent"?

2

1 Answer 1

2

C'est une subordonnée relative puisqu'elle commence par le pronom relatif qui introduit par la préposition de.

Le pronom « qui » est complément d'objet indirect du verbe « dépendissent », pas sujet. L'antécédent de « qui » est « une personne enchantée ». Lorsque le pronom relatif est introduit par une préposition, il prend dans certains cas une forme différente suivant si l'antécédent est animé (personne, animal) ou inanimé (chose, concept). Pour la préposition de, cela donne « la personne de qui je dépends » ou « la personne dont je dépends » ou « la personne de laquelle je dépends », mais forcément « la voiture dont je dépends » ou « la voiture de laquelle je dépends ». On peut utiliser de qui ou dont pour une personne, mais seulement dont pour un objet. On peut aussi utiliser duquel/de laquelle/desquels/desquelles lorsqu'il s'agit d'une personne ou d'une chose parmi un certain ensemble.

Le sujet de « dépendissent » est « le bonheur, la vie ou la fortune de tous ». Dans cette phrase, il peut être placé avant ou après le verbe. On est obligé de mettre le complément d'objet indirect de qui au début de la proposition parce qu'il contient le pronom relatif. Du coup, on a tendance à mettre le sujet après le verbe si le sujet est long : on met toujours le sujet avant le verbe si c'est un pronom, mais c'est optionnel lorsque le sujet est plus compliqué, et ici, le sujet est très long et on est presque obligé de le mettre après.

Le verbe est au subjonctif parce qu'il fait parti de l'hypothèse introduite par « il semblait ». On pourrait aussi mettre le verbe à l'indicatif, mais le sens serait différent. « Il semblait que ce fût une personne enchantée de qui dépendent le bonheur, la vie ou la fortune de tous » signifierait qu'il existe des personnes enchantées dont dépendent le bonheur, la vie et la fortune de tous, et que « il semblait » porte seulement sur le fait que la personne désignée par « ce » est une de ces personnes.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.