0

J'ai inventé un prétexte : la nuit était si belle que j'ai préféré rester dehors.

Est-ce qu'en raison du passé composé dans la première partie j'ai inventé, je devrais écrire la deuxième partie de la façon suivante : la nuit avait été si belle que j'avais préféré rester dehors ? Autrement dit, est-ce que le passé composé dans la première partie de la phrase a une influence sur la deuxième ?

1 Answer 1

4

Les deux phrases n’ont pas la même signification.

Dans la première phrase, on comprend qu’il est resté dehors pendant la belle nuit. L’utilisation de l’imparfait, temps simple, fait référence à quelque chose d’inaccompli.

Dans la deuxième phrase, on comprend qu’il est resté dehors même une fois la belle nuit terminée. Le plus-que-parfait, temps composé, fait référence à quelque chose d’accompli.

2
  • 1
    Un conseil: quand tu changes d'avis, plutôt que d'effacer ta réponse puis en recréer une nouvelle, il est plus simple d'éditer l'existante.
    – jlliagre
    Commented Feb 13, 2022 at 22:47
  • Merci. Dans la deuxième phrase, on comprend qu’il est resté dehors même une fois la belle nuit terminée Je ne comprends pas. J'utilise le plus-que-parfait aussi avec j'avais préféré, donc les deux parties, "la nuit est belle" et "je préfère" ont les même temps, donc les deux réflètent les actions accomplies, non ? // fait référence à quelque chose d’inaccompli Si j'écris la nuit était, l'imparfait, cela voudrait dire que ce n'est plus le cas, non ?
    – Oo.
    Commented Feb 13, 2022 at 23:02

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.