1

Comment on nomme une personne qui valide une opération, validateur ou valideur

1
  • Mon père utilisait le terme inspecteur des travaux finis.
    – Damien
    Mar 17, 2022 at 13:47

2 Answers 2

5

Ça dépend du sens et du contexte. « Valider » a quatre sens : l'acte de déclarer que quelque chose est valide, l'acte de confirmer que quelque chose est valide, l'investigation cherchant à déterminer si quelque chose est valide, et le travail cherchant à rendre quelque chose valide. Les noms associés ne sont pas forcément les mêmes.

La personne qui est responsable de la décision de déclarer quelque chose valide est le ou la décisionnaire. Ce mot peut être adjectif (« qui a le pouvoir de décision ») ou un nom (« personne qui a le pouvoir de décision »). Quelqu'un qui fait des recherches pour déterminer si quelque chose est valide est souvent un enquêteur, mais cela dépend du contexte, et le rôle d'un enquêteur est avant tout de réunir des données et moins de les analyser. Un analyste est quelqu'un qui analyse des données, mais ce nom est peu utilisé : en général on utilise un nom qui dépend du type de données et d'analyse.

Les mots valideur/valideuse et validateur/validatrice sont tous les deux employés comme adjectifs et comme noms dans les sens de « déclarer que quelque chose est valide » ou de « déterminer si quelque chose est valide », dans des contextes différents. Mais aucun n'est habituellement utilisé pour une personne, au moins en France. Pour une personne, on utilise plutôt une expression telle que chargé(e) de validation ou responsable de validation.

Dans le vocabulaire administratif, on parle d'organisme valideur pour un organisme qui est à la fois chargé de déterminer si quelque chose est valide et de déclarer officiellement la validité. (Le terme organisme homologateur existe aussi lorsque la validation est une homologation.) On parle de valideur pour un appareil qui détermine si un titre de transport est valide (si l'appareil modifie le billet pour marquer qu'il a été utilisé, on parle de composteur). On parle de valideuse pour un appareil qui détermine si un billet de loterie est valide.

L'adjectif validateur a surtout le sens de « confirmant la validité ». Le nom validateur est surtout utilisé pour un outil logiciel qui détermine si quelque chose est valide ; c'est un import de l'anglais plus récent que valideur. L'OQLF (organisme officiel Québecois) mentionne le nom validateur comme terme déconseillé pour « personne chargée de vérifier l'exactitude scientifique d'une publication » et recommande « expert(e) consulté(e) » ; en France je n'ai jamais vu validateur utilisé dans ce sens (on parle traditionnellement de relecteur là où l'anglais utilise reviewer, mais ce terme a tendance à disparaître parce qu'il donne l'impression qu'un relecteur ne fait que vérifier les détails de la présentation et pas la véracité du propos).

2
  • J'aime bien le terme décisionnaire, je trouve que c'est celui qui se rapproche le plus du sens recherché si on est dans le cadre d'une activité professionnelle.
    – Reyedy
    Mar 15, 2022 at 14:55
  • Bien sûr: chargé(e) de validation ou responsable de validation. approbateur et validateur seraient des adjectifs en français.
    – Lambie
    Mar 15, 2022 at 15:32
2

J'aurais tendance à ne choisir aucun des deux pour désigner une personne qui valide une opération. À la place, j'utiliserais le terme approbateur.

Par exemple :

Nous ne pouvons pas considérer ce projet comme terminé tant que le client, qui est le seul approbateur, n'est pas satisfait du résultat.

Pour répondre à la question sur le terme "valideur/validateur", voici un petit rappel des définitions :

Appareil permettant aux voyageurs de valider un titre de transport [...].

(Adj.) Qui valide.

ou

(Informatique) Outil informatique qui valide, qui fait une validation.

Donc par rapport au sens recherché dans la question, le terme le plus proche est validateur, mais il n'est pas très approprié dans le contexte d'une personne car il s'agit avant tout d'un terme informatique.

9
  • Je valide ! :-)
    – jlliagre
    Mar 15, 2022 at 11:50
  • 2
    Non, approbateur est un contresens. Quelqu'un d'approbateur est quelqu'un qui est d'accord (approving), pas quelqu'un dont l'accord compte (approver). Il est possible que le sens soit en train d'évoluer par analogie avec l'anglais approver, mais en 2022, si on me dit « Jean est approbateur », je comprends que Jean est d'accord, pas que c'est lui qui décide. En lisant la phrase que tu donnes en exemple, ma première réaction est qu'il y a une contradiction (parce que approbateur et satisfait sont synonymes), et ensuite seulement je pense à un éventuel jargon franglais. Mar 15, 2022 at 13:19
  • @Gilles Un approbateur (nom commun) peut être désapprobateur (adjectif). C'est peut-être du jargon mais on peut aussi dire qu'on remet au gout du jour un sens existant (Censeur qui donnait. l'approbation officielle à un ouvrage avant son impression). Un approbateur est pour moi une personne qui dispose des privilèges qui permettent d'approuver (donc valider) une demande ou un projet ou de les rejeter/refuser.
    – jlliagre
    Mar 15, 2022 at 14:03
  • C'est vrai que la question ne donne pas de détails sur ce qu'est l'opération à valider.
    – jlliagre
    Mar 15, 2022 at 14:05
  • J'aurais utilisé contrôleur plutôt qu'approbateur.
    – mouviciel
    Mar 15, 2022 at 14:39

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.