3

La plupart des adjectifs se terminant par \ik\ s'écrivent ique au masculin comme au féminin, mais pas public qui différencie masculin (-ic) et féminin (-ique).

Le cnrtl note à propos de l'adjectif public :

La forme masc. public est tirée de publique en usage, pour les 2 genres, jusqu'au xviies.

Ma question est : sait-on pourquoi l'orthographe de public est irrégulière comparée aux autre adjectifs en \ik\ ?

3
  • 3
    C'est plus chique avec un -c ;-)
    – jlliagre
    Mar 22, 2022 at 16:56
  • 1
    @LétaleD'incivilisation publicque est attesté dans la page du CNRTL.
    – Amessihel
    Mar 28, 2022 at 11:28
  • @Amessihel Merci, en effet. J'essayais de deviner et je me disais que ça avait un lien avec cette forme, qui me faisait penser à grecque, mais c'est absolument sans importance, je ne ne connais pas le sujet, ce qui importe c'est d'avoir une réponse. Mar 28, 2022 at 21:23

1 Answer 1

5

En français moderne, le suffixe « -icus » donne pour les adjectifs la terminaison « -ique » que ce soit au féminin ou au masculin, à l'exception de « public » et « laïc » (encore qu'au masculin on écrit « laïque » aussi).

En moyen français, il existait des adjectifs avec un suffixe -ic au masculin et -icque au féminin. Selon le Traité de la formation de la langue (inclus dans le Dictionnaire général de la langue française du commencement du XVIIIe siècle jusqu'à nos jours, publié entre 1890 et 1900) :

La règle générale de formation du féminin est troublée soit par des modifications orthographiques, soit par des modifications phonétiques. [...] Public, dans le moyen français, form[e] [son] féminin soit en ajoutant que au masculin, soit en supprimant devant cette terminaison le c du masculin : [...] publicque ; [...] publique. [Le féminin actuel publique] nous ramènent à ces deux modes de notation du féminin. (Source.)

Il semble que seul « public » ait survécu d'une liste de 1577 d'adjectifs d'après un article de Céline Labrosse, linguiste-chercheure, dans le journal Le Devoir.


(Mise à jour.) En supplément, un article très intéressant : Public (histoire du mot).

2
  • 1
    Aussi caduc / caduque, franc / franque, turc / turque, grec / grecque, On retrouve cette affinité avec certains substantifs, sans qu'ils aient forcément de liens entre eux : le basilic / la basilique, le lac / la laque, un clic / une clique, un clac / une claque, un bic / une bique, un cric / une crique, un pic / une pique, le plastic / (le)/la plastique, le tic / la tique, le marc / la marque, un banc / une banque, le trac / la traque.
    – jlliagre
    Mar 28, 2022 at 20:41
  • @jlliagre, C'est exact, d'ailleurs le dictionnaire cité mentionne grec/grecque/greque. Ma réponse se limite aux adjectifs se terminant en -ic.
    – Amessihel
    Mar 28, 2022 at 20:48

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.