1

Bonjour,

Je suis en train de lire Le Misanthrope de Molière.

Je ne comprends pas pourquoi parfois il utilise qu'on et parfois que l'on.

À titre d'exemple :

  • "Dès qu'on voit qu'on nous mêle avec tout l'univers" (p. 3).
  • "Il est bon de cacher ce qu'on a dans le cœur" (p. 5).
  • "On sait que ce pied plat, digne qu'on le confonde" (p. 6).
  • "Et veut que l'on soit sage avec sobriété" (p. 6).
  • "Du mérite éclatant que l'on découvre en vous" (p. 11).
  • "Et n'allez point quitter, de quoi que l'on vous somme" (p. 15).

J'avais appris qu'à l'écrit ce serait toujours préférable d'employer que l'on.

Y a-t-il une raison pour l'emploi des deux formes dans ce texte ? Qu'en pensez-vous ?

1 Answer 1

3

Utiliser deux fois que l'on dans une même phrase serait d'un style très lourd:

Dès que l'on voit que l'on nous mêle avec tout l'univers. (!)

Sinon, éviter qu'on n'est pas une obligation et c'est ici une variable d'ajustement qui permet à Molière de faire de parfaits alexandrins.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.