1

Souvent, j’emplois le terme « gros » ou sa forme féminine pour renforcer une qualification injurieuse, comme dans « gros paresseux », « gros cochon », peu importe la condition physique de mon interlocuteur, qu’il soit bien en chair ou non.

5
  • Alors traiter une femme de grosse cochonne ne décrit pas une condition physique? Il me semble que cela serait surdéterminé par plusieurs facteurs.
    – Lambie
    Apr 23, 2022 at 20:02
  • Eh bien ici il faudrait tenir compte du contexte dans lequel la qualification est lancée… » « Grosse cochonne », sans contexte, pourrait effectivement prêter à des interprétations multiples.
    – user25275
    Apr 23, 2022 at 20:06
  • 1
    Pour ma part j’entendais « gros cochon » ou « grosse cochonne » au sens d’une personne aux mœurs légères et à la sexualité débridée.
    – user25275
    Apr 23, 2022 at 20:09
  • Un homme ou une femme porté-e sur le sexe.
    – user25275
    Apr 23, 2022 at 20:20
  • 2
    La question concerne-elle peu importe (que) ou est-ce une discussion ouverte sur le contenu de la phrase donnée en exemple ?
    – jlliagre
    Apr 23, 2022 at 20:30

2 Answers 2

1

Ici, tu peux remplacer peu importe par quelle que soit.

0

Aussi avec la locution prépositive indépendamment de.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.