1

Je connais une expression/onomatopée qu'on emploie au Québec (à tout le moins) quand on « fait le cheval pour un enfant » qu'on a sur ses genoux : « ti-galop » (on répète à chaque mouvement). On trouve ça par exemple dans une chanson de Paul Piché ou dans un extrait d'entrevue avec Jean-Claude Lauzon (contexte de la référence à Plamondon) qui emploie ce qui semble être une variante (ça ressemble à « ti-gedup »). Il s'agit de trois syllabes et étrangement ça correspond dans mon esprit au son que font les sabots quand le cheval est au galop (même si je cheval a quatres pates il semble que les pattes avant produisent un son qui se combine).

  • A-t-on ça en français métropolitain ou ailleurs dans la francophonie et autrement qu'emploie-t-on dans ce contexte ?
  • A-t-on un autre exemple d'un substantif désignant une action animalière qu'on emploie comme onomatopée pour reproduire le son qu'elle fait ; est-ce courant ?
  • Pour une personne qui est familière avec l'onomatopée, emploie-t-on « ti-galop » ou « ti-gedup » et dans le deuxième cas comment écrit-on ça (est-ce vraiment « ti-gedup ») ; laquelle est la plus fréquente ; la deuxième est-elle une déformation de la première ; pourquoi il y en a deux ?

2 Answers 2

3
  1. Je ne connaissais pas ti-galop ou ti-gedup mais ça pourrait être utilisé ici sans surprendre personne. La version habituelle est tagada.

    Voir : What is the etymology of the word "dada" as it is used in French to mean "horse" (cheval)?)

2

En français métropolitain cette onomatopée est « tagada ».

(Wiktionnaire) Étymologie

(XXe siècle) Probablement dérivé de l’onomatopée tac, auparavant, le bruit de galop était représenté par patati patata ; (1650) patatin patatac.

tagada \ta.ɡa.da\ masculin

Onomatopée enfantine rappelant le bruit de galop d’un cheval.

On emploie une onomatopée très similaire morphologiquement pour le bruit que font les wagons en déplacement sur les rails. (réf.)

enter image description here

On l'emploie aussi pour les chevaux, en répétitions, comme le montre cette référence-ci.

enter image description here

La variante suivante combine les deux formes. (réf.)

enter image description here

Les variantes envisagées ne semblent pas être utilisées. On peut même se demander, vu la prononciation « effilée » de Lauzon, s'il ne s'agirait pas tout simplement de « ti-galop » dans lequel a et o tendent vers e.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.