4

Bonjour,

Dans Féerie pour une autre fois, le narrateur décrit les effets provoqués par le cinéma sur les lecteurs :

Minotaure des Antres ! qui c'est qui nous bouffe nos lecteurs ? qui nous l'enveloppe, pompe, déglutit ? Tout-Film ! Déjà les hebdomadaires, ces monstes des kiosques, nous demi-dévoraient vachement les badauds songeux, Tout-Film achève !

À votre avis, ce "monste" ne peut être qu'une déformation de monstre ? Quel parti peut tirer l'auteur de la suppression d'une seule lettre ici ?

2
  • 1
    On peut pas exclure les fautes !
    – Luke Sawczak
    Commented Jul 4, 2022 at 18:22
  • 1
    @LukeSawczak Oui, c'est vrai ! Mais avec cet auteur, on ne sait jamais.
    – user30207
    Commented Jul 4, 2022 at 18:25

1 Answer 1

4

Oui, ça ne peut guère signifier autre chose que monstres. Difficile de de savoir si c'est une coquille ou l'intention de l'auteur mais cette graphie ne semble pas avoir été modifiée lors de rééditions.

Si elle est intentionnelle, elle peut évoquer un défaut de prononciation ou une prononciation enfantine.

enter image description here

    Véronique David-Martin, Les Maîtres de l'orage, 2012

2
  • Peut-être un cou[p] tordu : fr.wiktionary.org/wiki/monstrer monstrer -> ces montres des kiosques (ils affichent des pendules) || monstrer -> monste (ce que montre les kiosques au-delà de l'image elle-même). CasPileÔTraqueThé une CaleVieScie est un art OulipoÉtTique !
    – Personne
    Commented Jul 5, 2022 at 6:19
  • @Personne Comme l'a écrit Ovide: avec cet auteur, on ne sait jamais ;-)
    – jlliagre
    Commented Jul 5, 2022 at 9:06

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.