2

L'accord en genre de certains verbes au passé composé est mon plus grand défaut en orthographe.

Doit-on dire "une occasion qui m'a permis d'avancer" ou "Une occasion qui m'a permise d'avancer" ?

1 Answer 1

4

[...] qui m'a permis d'avancer.

On ne fait pas d'accord avec le sujet (occasion) avec l'auxiliaire avoir.

On ne fait pas d'accord avec me même s'il représente une personne de sexe féminin car c'est un complément d'objet indirect (à permis à qui ? à moi)

Le complément d'objet direct est d'avancer (à permis quoi ? d'avancer)

Pour qu'il y ait accord, il faudrait que le complément d'objet direct soit placé avant l'auxiliaire avoir, par exemple :

Je l'ai remercié pour la visite qu'il m'a permise.

mais attention, pas d'accord dans :

Je l'ai remercié pour la visite qu'il m'a permis de faire.

Dans ce dernier cas, on est en présence d'un complément d'objet indirect (pour la visite qu'il m'a permis de quoi ? de faire).

De est une préposition dans ce dernier cas alors que c'est une particule de l'infinitif dans la phrase de la question.

2
  • Merci pour votre réponse. Est-ce qu'on peut résumer la règle comme suit ? Si le verbe est suivi de "de" = ne rien ajouter Sinon, accorder en genre et en nombre Edit : je viens de me rendre compte que cette règle ne fonctionne pas, car on peut ajouter un "de" à votre phrase en conservant l'accord : > "Je l'ai remercié pour la visite qu'il m'a permise de faire"
    – Yan Djin
    Jul 7, 2022 at 20:06
  • Non, c'est un cas différent qui n'entraîne pas d'accord.
    – jlliagre
    Jul 8, 2022 at 3:18

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.