2

Le constructeur suédois Volvo a reconfirmé son penchant vert en annonçant son intention de faire l’impasse sur les mécaniques entièrement à essence pour ses modèles 2023. (LaPresse)

Wiktionnaire dit « écarter ou ne pas traiter un sujet volontairement ». Donc « impasse » c'est 1730, d'abord un terme de jeu de carte (faire l') et ensuite l'argot scolaire (1936) « ne pas réviser la totalité des ses cours avant un examen » et ensuite des extensions de sens ; on dit aussi « faire une impasse ». (DHLF/Rey).

Lequel de l'emploi avec le déterminant défini (l') ou indéfini (une) est le plus courant ? « Faire impasse » sans déterminant est-il acceptable (comme faire abstraction de) ? Dans la citation, quel est le sens : est-ce simplement éviter/faire abstraction ou y a-t-il une connotation de risque (prendre le risque de faire abstraction de) ?

4
  • J'ai pas demandé mais si on sait depuis quand ça signifie faire abstraction ou si on peut dire si c'est très récent ou très peu après 1936 ça m'intéresse de savoir. J'apprends l'expression dans l'article... Commented Jul 12, 2022 at 3:26
  • Ouais, le inpasse (sic) était voulu dans le sens que c'était la graphie originale dixit DHLF mais je sais pas trop comment présenter ça. C'est pas un détail important. Commented Jul 12, 2022 at 19:09
  • Ah oui, j'avais pourtant cherché une première fois cette inpasse mais sans succès. On la trouve bien en 1730 et 1776, mais aussi impasse en 1742, qui a repris et corrigé le premier. Les N devant P n'étant pas légion en français, embonpoint, perlimpinpin et rantanplan :-), je me demande s'il ne s'agissait quand même pas d'une simple coquille.
    – jlliagre
    Commented Jul 12, 2022 at 23:14
  • Je ne connaissais personnellement pas l'emploi indéfini dans le contexte d'un examen (dans celui d'un jeu de cartes oui)... merci ! Commented Jul 13, 2022 at 9:29

2 Answers 2

3

Faire l'impasse sur [...] est beaucoup plus courant. On emploie une surtout si on ne précise pas sur quoi l'impasse a été faite.

L'expression est ancienne lorsqu'elle se réfère aux jeux de cartes, au piquet, à l'hombre et ses variants puis plus tard au bridge.

enter image description here

Source: Les jeux de quadrille et de piquet. Avec le médiateur, 1742

Je n'ai jamais entendu faire impasse.

Une part de risque est pour moi associée au fait de faire une impasse. Faire une impasse/faire l'impasse sur [...] est toujours assimilé à un pari (a gamble), ce que faire abstraction n'exprime pas.

0
0

Et ajouter à ce que @jiliagre a dit, je répondrai à la partie de votre question cherchant à savoir si le terme "impasse" a une connotation de risque, je dirai oui, il a même une connotation dangereuse d'autant plus que le terme "impasse" signifie "Rue sans issue". Je suis tomber dans une "impasse" signifie que je suis tombé sur "une rue sans issue". Dans ce même ordre d'idées, l'annonce que "Le constructeur suédois Volvo a reconfirmé son penchant vert en annonçant son intention de faire l’impasse sur les mécaniques entièrement à essence..." implique que Volvo a conscience de la dangerosité de sa decision mais choisit de faire abstraction de ce risque, soit pour n'avoir pas mesurer la réelle portée de ce risque, soit en jugeant que le jeu en vaut la chandelle. Dans les deux cas il y'a conscience d'un risque, et une ostracisation de ce risque à tort ou à raison.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.