5

Choisissez le bon moment.
Dans la mesure du possible, allez-y spontanément, si la personne offensée vous est très proche. Il est parfois plus utile de régler rapidement un conflit. Mais certains psychologues suggèrent plutôt de laisser retomber la poussière, le temps pour les deux parties de rationaliser la situation, surtout s’il y a de la colère dans l’air.

7
  • Tu cherches changer de registre ou des expressions idiomatiques ? Qu'est-ce que tu as trouvé qui ne convient pas ? Prendre une pause ou un moment par exemple ?
    – livresque
    Jul 15, 2022 at 18:05
  • Une expression moins figurée pourrais-je dire.
    – user25275
    Jul 15, 2022 at 20:03
  • Mais disons, pour répondre à ta question, un mélange des deux, un registre moins familier et une expression idiomatique.
    – user25275
    Jul 15, 2022 at 20:04
  • Autre que « laisser passer l’orage », qui a aussi une saveur figurée…
    – user25275
    Jul 15, 2022 at 20:05
  • 2
    — « Laisser le temps au temps. » — Sinon, selon le contexte : « Ne pas tomber dans le panneau [des solutions toutes faites | du miroir aux alouettes | … ]. » « Prends ton temps, il n'y a pas urgence ! » « On ne décide rien sous la colère / la colère est mauvaise conseillère » …
    – Personne
    Jul 15, 2022 at 20:44

1 Answer 1

1

On peut se rabattre sur un verbe de sens figuré, et qui ne connote de figuré en tant qu'expression que ce qu'une possible évocation du sens littéral peut continuer à insinuer chez le lecteur ; comble de la contradiction vis-à-vis du but recherché, ce sens littéral décrit un processus très précisément similaire à celui de la poussière qui retombe puisque il s'agit du processus de la décantation.

(TLFi) décanter 2. Au fig. Clarifier, mettre de l'ordre (dans), dégager les éléments essentiels (de).
• Les souffrances d'amour (...) décantent nos sentiments (Barrès, Jard. Bérén.,1891, p. 109)
• Le recul que me donnait maintenant mon voyage aux Syrtes me dotait d'une clairvoyance plus grande : le souvenir décantait à distance des impressions jusque-là sans cesse brassées et dissoutes dans ce tumulte du quotidien qui nous ramène à flot dans son agitation légère. Gracq, Le Riuage des Syrtes,1951, p. 59.

  • Choisissez le bon moment. Dans la mesure du possible, allez-y spontanément, si la personne offensée vous est très proche. Il est parfois plus utile de régler rapidement un conflit. Mais certains psychologues suggèrent plutôt de décanter la querelle, le temps pour les deux parties de rationaliser la situation, surtout s’il y a de la colère dans l’air.

« Le temps pour les deux parties de rationaliser la situation » n'est qu'une reprise de cette idée de « laisser retomber la poussière », qui est maintenant considérée relativement aux deux partis, une idée qui ne serait pas dans le contexte de ce paragraphe celle d'un processus laissé à lui-même, c'est à dire dans lequel n'intervient pas la participation active des protagonistes (l'oubli ou l'attente), mais au contraire une véritable action (rationaliser), tout au moins de la part du protagoniste à qui sont proférés les conseils. Je ne vois pas d'autre explication possible : l'idée que l'on conseillerait à la personne que l'on avise de laisser faire le temps et rien de plus n'est pas logique ; c'est pourtant un sens que l'on peut donner à « laisser retomber la poussière ».

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.