1

Dans une autre question on répond avec l'expression « trouver qqn, qqch à son goût » qu'on trouve au lexique. Mais historiquement (ngram) on semble avoir un chevauchement entre un emploi avec la préposition à et un autre avec le préposition de (...de son goût) ; si on voit qu'au début du 20e l'emploi avec à prend le dessus, on voit qu'au 21e cet emploi déclasse de beaucoup plus celui avec de. J'ai (Montréal) une hésitation mais je suis plus familier avec l'emploi avec de.

Trouve-t-on l'emploi avec la préposition « de » vieilli ou complètement inusité, est-il régional ; qu'est-ce qui explique qu'au 21e siècle la courbe du ngram prend un envol marqué, est-ce simplement qu'on emploie davantage la locution ?

1 Answer 1

2

Pour ma part, en France, je n’ai jamais lu ou entendu l’expression « trouver […] de son goût ». Mais si c’est vieilli, ça ne me surprend pas plus que ça que ce soit en usage dans les régions francophones du Canada ; il me semble que le français qui y est parlé est plus « traditionaliste » que celui qui est parlé en France (en praticulier pour ce qui est du rejet des anglicismes).

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.