3

En lisant un roman, j'ai regardé une phrase

« Comme si c'était d'hier, ... »

Je sais le sens de « c'était hier » mais à quoi sert ici « d'» ?

Edit: 1

Le paragraphe entier,

« Comme si c'était d'hier, je me rappelle le soir où marchant déjà depuis quelque temps, je découvris tout à coup la vraie manière de sauter et de courir, et me grisai jusqu'à tomber de cette chose délicieusement nouvelle. »

C'est un extrait du roman « Le Roman d'un enfant de Pierre Loti »

2
  • Un peu de contexte STP ?
    – livresque
    Commented Sep 22, 2022 at 20:22
  • 1
    @livresque Désolé, j'ai ajouté le paragraphe entier. Commented Sep 22, 2022 at 20:30

3 Answers 3

1

Les deux se disent mais d'hier, ça frappe un peu. J'entends beaucoup plus souvent hier tout simplement. Le verbe s'en souvenir conviendrait plus avec d'hier (se souvenir de quelque chose).

Comme si c'était d'hier évoque le jour avant plutôt que si clair.

Le dictionnaire des ordonnances de l'Académie donne ces exemples :

▪ Expr. Je m’en souviens comme si cela datait d’hier ou, fam., comme si c’était hier, de manière très précise. Cela ne date pas d’hier, est très ancien.

Il n'y a pas de résultats NGrams pour si c'était d'hier.

(Il est facile de confondre l'emploi des deux verbes selon l'Académie Française (L'ordonnance Dire, ne pas dire) et il faut utiser le COD avec le verbe se rappeler mais c'est une autre boule de gamme.)

2
  • 1
    Google NGrams n'analyse pas correctement l'expression, peut être à cause des apostrophes. On en trouve des occurrences par centaines dans la littérature.
    – jlliagre
    Commented Sep 23, 2022 at 7:57
  • 1
    @jlliagre Et moi qui me demandais pourquoi pas ! Merci d'avoir donné de si bons exemples que j'ai manqués. Je suis d'accord quant aux enjeux descriptifs.
    – livresque
    Commented Sep 24, 2022 at 0:10
3

C'est une variante rare, parfois même considérée comme erronée1, mais qu'on peut rencontrer chez les meilleurs auteurs.

  1. Comme si c'était hier : comme si ça s'était passé hier, comme si on était hier.

  2. Comme si c'était d'hier : comme si c'était d'hier dont je me souvenais/rappelais, comme si ça datait d'hier.

Exemples :

Ainsi je me rappelle, comme si c'était d'hier, ma sortie de la maison, vers onze heures du matin, pour aller faire cette visite d adieu.
Pierre Loti, Prime jeunesse, 1919.

Et je me rappelle, comme si c'était d'hier, la mélancolie profonde et désolée de ce jour d'octobre qui fut, cette année-là, le dernier des vacances et la veille de la cruelle « rentrée des classes ».
Julien Viaud, Figures et choses qui passaient, 1898.

Voilà la première confession que je fais depuis celle que vous avez reçue un soir, et que vous avez si miséricordieusement en- tendue. Je m'en souviens comme si c'était d'hier. Vous m'avez embrassée, vous m'avez juré d'être ma sœur.
Louis Ulbach, Pauline Foucault, 1859.

On partit enfin. Je vois cela comme si c’était d’hier : le vapeur chauffant contre le quai de Granville ; mon père, effaré, surveillant l’embarquement de nos trois colis ; ma mère inquiète ayant pris le bras de ma sœur non mariée, qui semblait perdue depuis le départ de l’autre, comme un poulet resté seul de sa couvée ; et, derrière nous, les nouveaux époux qui restaient toujours en arrière, ce qui me faisait souvent tourner la tête.
Guy de Maupassant, Mon oncle Jules, et autres nouvelles, 1883.

Je me rappelle toujours, comme si c'était d'hier, d'une des plus belles heures de la traversée ; aucune ne fut plus ineffable. Je m'étais étendu sur le pont ; Manon avait posé son front sur ma poitrine. La nuit était douce et illuminée...
Edmond Pilon, Suite au récit du chevalier des Grieux, La Nouvelle Revue française, 1909.

Eh bien, écoutez, monsieur l'abbé, il y a vingt-six ans que nous sommes ensemble ; oui, vingt-six ans au 15 juin prochain ; eh bien, monsieur l'abbé, foi d'homme d'honneur, nous nous séparerons comme si c'était d'hier, et nous finirons le peu de jours qui nous restent à vivre, elle de son côté, moi du mien.
Alexandre Dumas, Catherine Blum, 1854.

Tous les détails de cette enivrante soirée sont dans ma mémoire comme si c'était d'hier, et cependant depuis il s'est écoulé bien des jours de découragement et de malheur.
Victor Hugo, Lettre à la fiancée, 1822.

Dans l’année 1917, il est question de la mort d’Octave Mirbeau. J’ai écrit, absolument de mémoire, un long supplément à ce passage de sa mort, sur son mariage, ses amours, ses changements d’opinion, sa collaboration au journal Le Journal, ma visite et déjeuner chez lui à Triel avec George Besson, tout cela comme si c’était d’hier.
Paul Léautaud, Journal littéraire, 1956.

1 L’élève applique la plupart des règles de l’orthographe lexicale et grammaticale et les erreurs, s’il y en a, ne nuisent ni à la qualité ni à la clarté de la communication (ex. : « comme si c’était d’hier » au lieu de « comme si c’était hier » et « L’avantage est que je peux » au lieu de « L’avantage est que je puisse »). Alberta Education

0

It means "it was from yesterday" "it was of yesterday" versus "it was yesterday"

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.