3

Si on est dans la classe et le professeur choisit tel ou tel étudiant, soit pour lui permettre de poser une question, soit pour lui indiquer que c’est lui, l’étudiant, qui est censé répondre à une question ou prendre une action quelconque, comment est-ce qu’on décrit l’acte de langage que met en œuvre le professeur?

En anglais (aux ÉU, au moins) on dirait, « The teacher called on the student. »

11
  • "Le professeur appela l'élève (au tableau)", ou bien "Le professeur posa la question à l'élève", ou encore "Le professeur mit l'élève au pied du mur". "Le professeur coinca l'élève". "Le professeur demanda à l'élève (d'essuyer le tableau)"
    – Frank
    Apr 24, 2023 at 17:48
  • @Frank: tes suggestions sont à mon avis pour la plupart trop connotées. Call on c'est (dans ce contexte) synonyme de ask/request, « poser la question » est trop spécifique (il ne s'agit pas forcément de répondre à une question), si on ne veut pas utiliser « demander », « faire appel » serait une alternative.
    – None
    Apr 24, 2023 at 17:57
  • @None Oui, j'ai essayé de couvrir le plus de situations possibles. Il faudrait un peu plus de contexte pour savoir de quelle "action" il s'agit. Oh! Mais j'ai mal lu! Il s'agit de laisser l'élèver poser une question! Hmmm. Difficile. "Le professeur se tourna vers l'étudiant pour l'inviter à poser une question"? "Le professeur invita l'élève à poser une question"? On est dans la périphrase ...
    – Frank
    Apr 24, 2023 at 18:03
  • @None "Le professeur fit appel à un élève" me paraît très bien, mais du coup, on a l'impression que le professeur demande à l'élève de lui rendre un service plutôt que de poser une question, à mon avis.
    – Frank
    Apr 24, 2023 at 18:12
  • @Frank laisser l'élève poser une question! ou « prendre une action quelconque » (je suppose que le PO veut dire « faire quelque chose », « agir ) (take an action in English).
    – None
    Apr 24, 2023 at 18:14

1 Answer 1

1

Selon le contexte "call on" se traduit en général en français par interroger, faire appel à ou demander.

Prenons trois situations où en anglais j'utiliserais "call on".

1- Quand il s'agit d'obtenir une réponse à une question :

Les professeurs interrogent souvent les élèves qui ne lèvent pas la main parce qu'ils pensent qu'ils ne sont pas attentifs.1

2- Quand il s'agit de faire faire quelque chose à quelqu'un :

Ils ont fait appel à moi pour organiser la soirée.
Ils m'ont demandé d'organiser la soirée.2

3 - Faire appel induit une idée de service que l'on demande à quelqu'un, demander est presque ressenti comme un obligation, un ordre, c'est pourquoi je ne l’emploierais pas dans le contexte suivant où il s'agit quasiment d'un ordre dans le but d'obtenir une action :

L'organisation de défense des droits humains a demandé aux États-Unis de mettre fin à la peine de mort. 3


1. Teachers often call on the students who aren't raising their hands to see if they are paying attention.
2. They called on me to organize the party.
3. The human rights group has called on the US to end the death penalty.

2
  • Pour le dernier exemple, on imagine bien aussi la même phrase avec "appeler à". "L'organisation (...) a appelé à mettre fin à la peine de mort aux Etats-Unis"
    – XouDo
    May 2, 2023 at 8:49
  • @XouDo Les deux phrases n'ont pas le même sens. « a demandé aux États-Unis de mettre fin à la peine de mort" → la demande est faite explicitement aux États-Unis, État-Unis est un COI. », « ...a appelé à mettre fin à la peine de mort aux États-Unis .. » → la demande est faite à une entité non nommée (dont peuvent, bien sûr faire partie les État-Unis, mais pas que) et État-Unis est ici complément de lieu.
    – None
    May 2, 2023 at 9:06

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.