0

Je vous demande pardon, monsieur… pour s’en aller ? C’était le conservateur du musée de Vanne-en-Bresse. Ce pauvre homme, qui ne trouvait plus la sortie, l’allait quêtant de porte en porte. Successivement il avait pénétré : chez le commis d’ordre Guitare, au même moment où cet ingénieux employé rafistolait son soulier avec un morceau de ficelle  ; 

Je ne trouve pas de trace de « l'aller » dans le TLFi. Il est évident que « l' » est la forme élidée de « le ». Qu'ajoute ce pronom ? Quelle variante de sens est ajoutée à « aller » en le faisant précéder du pronom ?

On trouve cet usage déjà au 19e (Traité de l'amour de Dieu saint François de Sales · 1882).

enter image description here

7
  • @Personne Bon, voilà l'avènement de l'ogni…
    – LPH
    Commented Jul 12, 2023 at 12:45
  • @Personne Pas de problème de théâtre non plus, et je n'ai pas parlé de typographie. Il n'est pas question de théatre, ni de personne qui parle vite ; d'ailleurs on trouve cela dans du texte d'énumération, où le théâtre n'a certainement pas sa place.
    – LPH
    Commented Jul 12, 2023 at 13:39
  • Une piste ? lemonde.fr/archives/article/1950/02/08/…
    – None
    Commented Jul 12, 2023 at 13:42
  • 3
    Puisque tu es sûr que ce « l' » est la forme élidée de « le » peux-tu compléter ta question en ajoutant quel nom ce pronom représente ? Je ne vois vraiment pas. Je ne peux comprendre la phrase qu'en interprétant « l' » comme la forme élidée de « la » (mis pour sortie) mais visiblement je dois me tromper, je n'ai pas compris la phrase.
    – None
    Commented Jul 12, 2023 at 13:50
  • 1
    Aussi « Aller, Se mettoit autrefois avec le gerondif de tous les verbes. » (Ac.1694). Commented Jul 12, 2023 at 23:31

2 Answers 2

2

Dans Ce pauvre homme, qui ne trouvait plus la sortie, l’allait quêtant de porte en porte, le l' représente la sortie dont il est question juste avant la virgule, tout simplement. Il allait quêtant la sortie, ni plus, ni moins.

Note: je n'avais pas compris pendant un moment, mais au vu des commentaires de @None, tout cela me paraît maintenant très clair, et je ne vois pas d'autre possibilité.

Voici l'explication grammaticale fournie par @None:

C'est un héritage de l'ordre des mots en ancien et moyen français qui a commencé à disparaitre à l'époque classique, mais encore possible, archaïsme pour Courteline. « Le pronom régime ne peut occuper la place précédant immédiatement l’infinitif qu’à condition de s’appuyer sur un élément accentué placé avant lui. » (perdu la ref) Cet usage concerne les emplois d'aller (venir aussi il me semble) comme auxiliaires, devant un participe présent ou un infinitif.

2
  • 1
    C'est un héritage de l'ordre des mots en ancien et moyen français qui a commencé à disparaitre à l'époque classique, mais encore possible, archaïsme pour Courteline. « le pronom régime ne peut occuper la place précédant immédiate ment l’infinitif qu’à condition de s’appuyer sur un élément accentué placé avant lui. » (perdu la ref) Concerne les emplois d'aller (venir aussi il me semble) comme auxiliaires (devant un p. présent/infinitif).
    – None
    Commented Jul 12, 2023 at 16:18
  • @None - En vrai, c'est assez stylé. Dommage qu'on n'utilise plus.
    – Frank
    Commented Jul 12, 2023 at 16:22
-2

réponse concernant le texte de Courteline seulement

Il est presque certain que le pronom n'est pas « le » mais « la » ; on trouve au 19e siècle de nombreux cas où le pronom est placé avant le verbe. Il suffit de passer cette page en revue pour les découvrir. Voici un cas où « la » est utilisé.

Très probablement, « l' » (« la ) est mis pour « sortie ».

13
  • 1
    Ah ? Tiens ! Tu affirmais plus tôt qu'il ne représentait rien, laissant entendre que je me trompais.
    – None
    Commented Jul 12, 2023 at 14:44
  • @None Je ne laisse rien entendre, évidemment si j'ai raison alors vous n'avez pas vu juste, mais je pensais seulement à l'impression que ça me faisait, ça me semblait impossible. User Personne dans les commentaires nous parle bien de théâtre et de « il » ; maintenant on peut être un peu plus sûr qu'il n'était pas sur la bonne voie. Il faut croire en ce qu'on croit.
    – LPH
    Commented Jul 12, 2023 at 15:00
  • 2
    Je rappelle quand même mon commentaire où il est écrit « Je ne peux comprendre la phrase qu'en interprétant « l' » comme la forme élidée de « la » (mis pour sortie) », écrit 58 min avant cette réponse et auquel tu avais répondu presque aussitôt : « C'est justement là le problème, il ne représente rien. ».
    – None
    Commented Jul 12, 2023 at 15:04
  • @None Je vois, j'ai dû négliger ça alors, mon erreur.
    – LPH
    Commented Jul 12, 2023 at 15:14
  • @None tu as raison, ce "l'" représente clairement la sortie dont il est question just avant la virgule.
    – Frank
    Commented Jul 12, 2023 at 15:56

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.