-1

— Plus un mot ! Sortez, vous dis-je ; allons, oust ! hors d’ici ! quittez ce lieu que vous déshonorez de votre ignoble présence ! Le chef, éperdu, obéit. Sur son importance prudhommesque de tout à l’heure, ce coup de théâtre inattendu avait opéré instantanément, à la manière d’un acide sur la teinture de tournesol. Jusqu’au soir, de bureau en bureau, il fut colporter la nouvelle : — Je vous demande pardon, je vous dérange, mais ce qui vient de m’arriver est tellement extraordinaire…

J'ai vérifié que le bout de phrase « il fut colporter la nouvelle » est le même sur deux éditions.

un texte du domaine public.bibebook www.bibebook.com

E. Flammarion

Je ne comprend pas cette forme sans que l'infinitif soit remplacé par un participe passé, et « il » serait le pronom impersonnel. Le sens pourrait-il être celui de « il fut à colporter la nouvelle » ? (« il » serait alors le pronom personnel remplaçant « Le chef »). « Être + inf » ne se trouve pas au TLFi. Autrement, s'agirait-il d'une erreur qui persiste dans plusieurs éditions ?

2
  • 1
    Tu as répondu toi-même à une question similaire il n'y a pas si longtemps.
    – jlliagre
    Commented Jul 16, 2023 at 0:50
  • 1
    Chercher « Souvent sans expression du lieu, suivi d'un inf. » au TLFi à être. Commented Jul 16, 2023 at 8:34

1 Answer 1

2

Il ne s'agit pas d'une erreur. Au passé simple, le verbe être peut parfois remplacer le verbe aller dans un registre littéraire.

Dès qu'il aperçut une femme, il fut se cacher sous une touffe de roseaux.
Bernardin de Saint-Pierre, Études de la nature, 1784.

Le sens est donc ici :

Il alla colporter la nouvelle.

Cette substitution du verbe aller par le verbe être se rencontre aussi souvent au passé composé dans un registre cette fois-ci courant :

Il a été colporter la nouvelle pour Il est allé colporter la nouvelle.

Note: En espagnol, les passé simples des verbes aller (ir) et être (ser) sont identiques : fui, fuiste, fue, fuimos, fuisteis, fueron.

2
  • Cette conjugaison en espagnol m'a rappelé le latin. Je me demande si la même chose était possible en latin, c'est-à-dire si sum, es, esse pouvait être utilisé pour eo, is, ire - en latin, les conjugaisons pour ces deux verbes sont disjointes à tous les temps, si je ne me trompe.
    – Frank
    Commented Jul 16, 2023 at 10:23
  • 1
    @Frank Il y a une logique là dessous. Aller quelque part implique qu'on sera (verbe être) à ce quelque part une fois le trajet achevé. Les verbes être et aller sont aussi parmi les plus irréguliers en français comme en espagnol car ils sont historiquement construits à partir de plusieurs verbes différents.
    – jlliagre
    Commented Jul 16, 2023 at 11:06

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.