4

Je cherche une traduction adéquate pour l'expression "a cautionary tale". Les traducteurs en ligne proposent "une histoire édifiante", mais ce n'est pas ce que cela signifie.

Un "cautionary tale" est une histoire, qui peut-être fictive, ou bien passée, porteuse d'enseignements, pour éviter à l'avenir de se retrouver à nouveau dans une situation similaire et peu souhaitable. La fable de L'enfant qui criait au loup est par exemple un "cautionary tale".

Un traduction littérale serait "un conte qui apprend à faire attention", ou "un conte qui prévient de dangers", mais existe-t-il une formule équivalente et plus littéraire en français ?

3
  • 1
    "Cautionary tale" est un idiome dans lequel "tale" est souvent utilisé dans un sens métaphorique. L'expression pourrait alors se traduire par leçon de prudence.
    – Graffito
    Aug 24, 2023 at 20:33
  • En cherchant dans DeepL.com : Un récit qui met en garde, qui incite à la prudence, en forme d'avertissement, alarmant (ou inquiétant).
    – Personne
    Aug 25, 2023 at 19:29
  • "l'appelle à la prudence"?
    – Roger V.
    Aug 26, 2023 at 10:26

5 Answers 5

2

"Cautionary tale" est une expression dans laquelle "tale" est souvent utilisé dans un sens métaphorique. L'expression pourrait alors se traduire par leçon de prudence. (Graffito, en commentaire sous licence CC BY-SA)

4

Je trouve qu'"édifiant" convient assez bien ici. On "édifie" le lecteur pour qu'il soit renseigné, et évite le problème plus tard, ce qui paraît être un sens reconnu pour édification par le TLFi (sens B), par exemple.

Sinon, on peut se rabattre sur histoire/conte/fable avec une morale, dont le plus bel exemple est bien sûr les célèbres Fables de La Fontaine. Ou bien même une périphrase complète: histoire qui sert d'avertissement.

Mais je suis d'accord que morale et édification ne correspondent peut-être pas tout à fait à caution en Anglais. Histoire qui sert d'avertissement est peut-être l'approximation la plus proche, puisque caution peut se traduire par avertissement.

4
  • 1
    C'est vrai qu'étymologiquement, "édifiant" n'est en fait pas si mauvais. Mais j'ai le sentiment que dans le langage commun, "édifiant" est plus entendu comme "stupéfiant, surprenant" que comme "porteur d'enseignements". Aug 24, 2023 at 12:31
  • @FrançoisM. Pour moi, j'ai toujours associé édification à éducation aussi en large. Je ne l'ai jamais compris ou associé avec surprise, et les dictionnaires ne semblent pas aller dans ce sens. Je rapprocherais plutôt édification du mot Bildung en Allemand, et on ne peut ignorer aussi le sens construire du mot édifier, à mon avis. Je pense qu'on est bel et bien dans le registre de la construction du caractère.
    – Frank
    Aug 24, 2023 at 13:49
  • 1
    @FrançoisM. Bizarre. Je me demande d'où le sens de "étonnant" pour "édifiant" peut venir, ou si vous avez des exemples. Les dictionnaires ne semblent pas évoquer ce sens, et "édifier" étant un synonyme de "construire", je ne vois pas comment passer à "étonnant".
    – Frank
    Aug 24, 2023 at 15:57
  • 1
    "Histoire édifiante" est effectivement assez exacte au niveau du sens mais assez différent dans l'usage comparé à cautionary tale, car rarement utilisée de nos jours et réservé au contexte des contes et fables. Dans un contexte journalistique, on voit le plus souvent : servir de leçon, d'avertissement, mise en garde, d'exemple (à ne pas suivre).
    – XouDo
    Aug 28, 2023 at 7:37
1

En cherchant dans DeepL.com : Un récit qui met en garde, qui incite à la prudence, en forme d'avertissement, alarmant (ou inquiétant). (Personne, en commentaire sous licence CC BY-SA)

0

Bien souvent, la bonne traduction sera une reformulation et pas une traduction direct de cette expression.

Voilà quelques exemples tirés du Cambridge Dictionnary:

His career is recalled today as a cautionary tale of economic mismanagement.

Sa carrière sert de leçon en matière de mauvais management économique.

"Frankenstein" is a cautionary tale about the dangers of science.

Frankenstein nous met en garde contre les dangers de la science.

As a cautionary tale, the novel is a success.

Le roman joue bien son rôle de mise en garde.

En termes de définitions, une "fable" est très proche d'un "cautionary tale", mais les connotations sont très différentes, au point que c'est quasiment toujours une erreur de traduire l'un par l'autre. En effet, qualifier quelque chose de "fable" c'est avant-tout insister sur son aspect fictif (et donc fantaisiste et pas vraiment à prendre au sérieux), là où le "cautionary tale" est en principe à prendre au sérieux.

0

Ce sont les fables, de la tradition orale, point final. Soit Ésope, soit La Fontaine, ce genre de conte de fée, une morale : ces allégories, ce sont des fables. En effet ça fait partie de poser le cadre et élever les enfants.

Une fable est un court récit en vers ou en prose qui vise à donner de façon plaisante une leçon de vie. Elle se caractérise souvent par un récit fictif de composition naïve et allégorique mettant en scène des animaux qui parlent, des êtres humains ou d’autres entités à l'aspect animal, mais personnifiés1. Une morale est exprimée à la fin ou au début de la fable. Celle-ci est parfois implicite, le lecteur devant la dégager lui-même.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.