1
  1. Mon oppression est due à votre identité et à vos droits, qui me manquent.
  2. Votre identité et vos droits, qui me manquent, m'oppressent.

Laquelle des deux phrases est correcte ? C'est un commentaire amer de la part d'une personne, comme moi, qui est exclue de la société, par ex. d'un migrant qui perçoit son oppression comme le prix à payer pour l'identité nationale et les privilèges juridiques des autochtones. La phrase qui m'a inspiré est celle qui figure sur cette bannière : Mi opresión no es tu identidad.. La personne veut dire quelque chose comme : Vos droits, les droits que je n'ai pas et votre identité sont les causes de mon oppression, mais si possible d'une manière plus courte - pour insérer une bannière. La personne manque des deux (identité et droits) mais éprouve du ressentiment uniquement pour les droits qui lui manquent. Laquelle des deux phrases est incorrecte ?

6
  • 2
    Tu es sûr que A ayant une identité, est la "cause" de l'oppression de B? A ne devrait donc pas avoir d'identité, pour ne pas "causer" l'oppression de B?
    – Frank
    Commented Sep 18, 2023 at 16:46
  • 2
    Ta dernière phrase dit qu'il n'y a de ressentiment que pour l'absence de droits, mais les deux phrases que tu proposes expriment le ressentiment pour les droits et l'identité, il faut clarifier. Manquer le convient pas ici, "je n'ai pas..." sera probablement mieux. Et pour l'autre verbe je suggère opprimer (et pas oppresser), voir Sens et emploi de opprimer et de oppresser.
    – None
    Commented Sep 18, 2023 at 18:00
  • @Frank Yes I'm sure, e.g. A having a national identity (American) and living in the US stops B from entering the US (and thus oppresses B) - as B is a Mexican to be deported from the US.
    – John Smith
    Commented Sep 18, 2023 at 18:17
  • 3
    La bannière dit aussi "Tu sexo no determina tu personnalidad" (Ta personnalité ne se réduit pas à ton sexe). Dans ce contexte, "Mi opresión no es tu identidad", (l'oppression de la femme n'est pas ce qui doit vous caractériser) signifie plutôt que la phallocratie n'est pas le propre de l'homme.
    – Graffito
    Commented Sep 18, 2023 at 23:58
  • 1
    A partir de la précision indiquée en commentaire,, "Votre identité et vos droits" correspond à "Votre statut et vos privilèges". Ainsi, le protestataire pourrait dire "Votre statut et vos privilèges ne justifient pas mon asservissement".
    – Graffito
    Commented Sep 19, 2023 at 9:09

2 Answers 2

1

Laquelle des deux phrases est correcte ?

Le deux phrases sont grammaticalement correctes mais sont peu ou pas compréhensibles.

Voici comment on pourrait exprimer cette idée :

Votre identité et vos droits, en être privé m'opprime.

Après réflexion, le sens attendu est probablement plus proche de celui-ci :

Je n'ai ni votre identité, ni les droits qui en découlent. Je suis opprimé étant privé de ces derniers.

2
  • 2
    Je crois que l'intention est plus directement d'impliquer que les droits des uns oppressent les autres. Ce n'est peut-être pas une maladresse dans l'utilisation de la langue, mais bien l'intention: de dire que certains ont des droits qui sont bel et bien la cause d'une oppression, plutôt qu'un manque de droits qui est une oppression. Quoique... la deuxième phrase citée par l'OP va plutôt dans ton sens.
    – Frank
    Commented Sep 19, 2023 at 2:19
  • 1
    La maladresse se situe dans les mots utilisés. Qui me manquent a plusieurs sens. On ne sait pas trop quoi comprendre quand ça s'applique à des droits ou une identité. J'ai retenu ce que j'ai compris de la dernière phrase. Seul l'OP pourra adjudiquer ;-)
    – jlliagre
    Commented Sep 19, 2023 at 9:35
2

Le sens du propos peut être difficile à cerner, surtout que la banderole en espagnol citée en exemple veut dire l'inverse de "ton identité est mon oppression".

Si le but est de délivrer un message court et percutant, j'omettrais l'aspect "droits qui me manquent" qui est tout à fait présent implicitement. Quelque chose comme :

Votre identité, mon oppression

Egalité des droits

ou simplement

Votre identité

Vos droits

Mon oppression

A noter que "ton identité" - comme dans la banderole - sera peut-être perçu comme moins agressif que "votre identité" puisqu'on interroge directement le récepteur en tant qu'individu avec un tutoiement qui rapproche, au lieu de s'opposer frontalement à la masse, à une foule de personnes qui ont ces droits.

1
  • 1
    Il manque un feedback de l'OP. S'agissant d'un slogan, je dirais "Votre identité? C'est le droit de m'opprimer!", seulement je ne crois que ce soit le message qu'il veut passer. Commented May 13 at 13:14

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.