2

I'm a bit confused by a phrase in Marguerite Yourcenar's Mémoires d'Hadrien:

Et cependant, si j'ai à peu près renoncé à ces formes par trop machinales du plaisir, ou ne m'y suis pas enfoncé trop avant, je le dois plutôt à ma chance qu'à une vertu incapable de résister à rien.

The English translation renders this as

And nevertheless, if I have virtually given up these too mechanical forms of pleasure, or have never indulged in them at too great length, I owe it more to chance than to impregnable virtue.

I would have translated une vertu incapable de résister à rien as more like "a (sense of) virtue incapable of resisting anything", which a) seems like an odd/puzzling thing to say, and b) seems like the opposite of a virtue that is "impregnable".

Am I misunderstanding something here?

Edit: I found a Spanish translation that makes more sense to me, which adds an extra possessive:

Y sin embargo, si he renunciado casi a esas formas demasiado maquinales del placer, o me he negado a seguir adelante, lo debo a mi suerte más que a mi virtud incapaz de resistir a cosa alguna.

3
  • To me Incapable de résister à rien can be understood as capable de résister à tout (it could have been written une vertu inexpugnable), so I don't object to the use "impregnable". Debatable ? Maybe.
    – None
    Nov 12, 2023 at 18:47
  • 3
    @None Vraiment? Je vois bien le "double négatif", mais pas du tout convaincu que ce soit équivalent à "capable de résister à tout". En plus, si cela était vrai, ce ne serait peut-être pas logique ici: si la vertu était capable de résister à tout, pourqoui l'auteur ne la créditerait-elle pas, pour mettre en avant plutôt la chance? Je pense plutôt que la vertu ne peut effectivement résister à rien, et donc que c'est bel et bien la chance qui a joué en faveur de l'auteur.
    – Frank
    Nov 12, 2023 at 18:54
  • The meaning found in the Spanish translation is the only one that makes sense to me. Nov 13, 2023 at 12:17

1 Answer 1

1

En français, le terme rien dans ce contexte désigne n'importe quelle chose, et par extension ...tout :

incapable de résister à rien = incapable de résister à quoi que ce soit

= incapable de résister à tout ce qui pourrait arriver

rien vient du latin res, la chose, comme on le retrouve dans l'expression "un petit rien"

À force d'être utilisé dans des tournures négatives, (je n'ai rien vu = je n'ai pas vu de chose = je n'ai vu aucune chose), il y a eu un glissement de "chose" à "aucune chose" qui est l'usage majoritaire aujourd'hui.

0

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.