2

En réflichissant sur le substantif zoo, je me suis demandé quelle est la raison véritable pour laquelle il est masculin ? Ou c'est à cause de la forme du mot lui-même (oops ! radio arbore aussi cet o final), ou ça découle du genre du noyau du sytagme abrégé, à savoir ou jardin ou parc zoologique.

À cause des limitations de ma connaissance du français, je n’ai pu penser qu’à une poignée d’abréviations comparables : les acronymes COP et OTAN. Le premier s’accorde avec le substantif conférence. Mais le deuxième, en commencant en O, cache son genre au moyen de faire supprimer la voyelle de l’article : le ou la ? Attendez, il y a aussi le PNB. Et je viens de découvrir qu’on dit le FN en parlant du Front National et la FN quand il s’agit de la Fabrique Nationale, ancien constructeur belge des motos.

En parlant des motos, on a la moto, et le mot vient de la motocyclette. Ainsi le vélo vient du substantif masculin vélocipède.

Sur la base de ces bribes de preuves, je conjecture que le genre des abréviations est toujours celui du noyau du sytagme abrégé. Ai-je raison ? Si oui, les francophones disposent d’un truc qui est indisponible aux anglophones pour déchiffrer une abréviation : son genre est un indice utile et, en outre, il réduit de moitié les définitions potentielles.

7
  • Je peux vous suggérer le site suivant: usherbrooke.ca/usito/mediatheque/chroniques/… Ou d'autres sites trouvés en tapant abréviation genre dans un moteur de recherche.
    – MasB
    Nov 30, 2023 at 16:32
  • 1
    Il faudrait abréger abbréviation dans le titre aussi, en français.
    – Frank
    Nov 30, 2023 at 16:34
  • Je pense que c'est ça, on voit aussi que quand le genre du noyau est pas clair, on peut hésiter sur le genre, typiquement avec "le/la wifi". C'est pas toujours confus pour les abréviations venant d'autres langues, puisque que pour le FBI ou la CIA on s'en sort très bien (masculin pour bureau et féminin pour agency/agence) Nov 30, 2023 at 17:39
  • @MasB, l’article que vous citez est très intéressante. En la parcourant je me suis rendu compte d’autres exemples qui ne s’agissent pas de sigles. Je l’ai modifiée pour en ajouter deux : moto et vélo. Nov 30, 2023 at 18:40
  • Quelle serait la forme préférée, @Frank ? Nov 30, 2023 at 18:42

1 Answer 1

5

En général, le genre d'une abbréviation est le même que ce qu'elle abrège.

  • une conférence des parties → une COP (on utilise l'abréviation anglaise)
  • une organisation des Nations Unies → une ONU
  • un produit national brut → un PNB
  • une diode électroluminescente → une LED
  • une automobile → une auto
  • un vélocipède → un vélo
  • la communauté urbaine de Lyon → la COURLY
  • le ministère de l'économie et des finances → le MINÉFI

L'Académie française et un chroniqueur hébergé par Terminum Plus présentent cette règle comme le genre du nom principal dans un sigle qui abrège plusieurs mots. Mais en fait, la règle est plus simple et plus générale : c'est le genre qu'on utiliserait si on n'abrégeait pas.

Et comme toujours, en français, quand il y a une règle, il y a des exceptions. La plupart des exceptions sont des cas où la version longue est mal connue. Par exemple, HLM est une habitation à loyer modéré, mais on dit plus souvent « un HLM ». C'est peut-être parce que « [un] habitat à loyer modéré » serait une expansion plausible de l'abréviation.

Curieusement, je vois des fois OTAN (une organisation …) au masculin (contrairement à d'autres organisations comme l'ONU, l'OPEP...), même si cela reste minoritaire. Je ne sais pas pourquoi. On l'appelle aussi « l'alliance Atlantique », qui est féminin. Dans l'autre sens, « un OGM » (un organisme génétiquement modifié) se trouve aussi minoritairement au féminin « ?une OGM » — peut-être parce qu'il s'agit en général d'une plante ?

Lorsqu'on utilise une abréviation étrangère, on fait en général comme si elle était traduite mot à mot : la CDU (union), le SPD (parti), la CIA (agence), le KGB (comité). Mais le genre peut être plus flou quand il n'y a pas de traduction évidente ou qu'il y a plusieurs possibilités. Dans ces cas, l'usage peut varier ou venir d'une autre raison : un choix par catégorie ou arbitraire. (Le choix par catégorie est ce qui se passe pour les noms propres : « le Labour » en politique anglaise parce que c'est un parti ; mais le choix de nom pour désigner la catégorie peut aussi être ambigu.)

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.