5

"Qu'est-ce, l'amour ?" - je pourrais comprendre cette phrase logiquement. What is it, love?

"Qu'est-ce que c'est, l'amour ?" - celle-ci également. What is it that it is, love?

Mais que signifie et que fait le dernier "que" dans "Qu'est-ce que l'amour ?" - je ne comprends pas. Est-ce que ceci veut dire "what" ? Est-ce "only" ? Est-ce "that" ? Les francophones comprendent-ils cette construction logiquement ?

6
  • 2
    Ce deuxième « que » n'est pas what à lui tout seul. Ne veut pas non plus dire « seulement ». « Qu'est-ce que X ? » est la forme soutenue (littéraire) de « qu'est-ce que c'est que X ? ». Grammaticalement ce « que » pourrait être un pronom relatif, et il serait attribut, mais ce n'est de ma part qu'une supposition. La tournure « qu'est ce que » est un gallicisme et il ne faut pas lui chercher d'équivalent dans une autre langue. En anglais « qu'est ce que » (la tournure complète donc), c'est what. (Qu'est ce que tu fais ? → What are you doing ?
    – None
    Commented Feb 17 at 11:02
  • @None C'est une bonne réponse, plutôt qu'un commentaire?
    – Frank
    Commented Feb 17 at 16:12
  • @Frank Je n'ai aucune référence valide pour appuyer que attribut, d'où le conditionnel. Faut que laisse ça murir.
    – None
    Commented Feb 17 at 17:06
  • 1
    Peux-tu donner le contexte dans lequel tu as rencontré les deux premières phrases parce que je suis gêné par la ponctuation que tu donnes. J'aurais écrit « Qu'est-ce l'amour ? » (What is love?) mais avec un signe de ponctuation (que je verrais plutôt comme un point d'interrogation) « Qu'est-ce ? de l'amour ? » (What is it? love ?).
    – None
    Commented Feb 18 at 9:27
  • 2
    @None Bizarre, pour moi, Qu'est-ce, l'amour ? passe beaucoup mieux que la même phrase sans virgule
    – jlliagre
    Commented Feb 18 at 12:46

1 Answer 1

5

Je soupçonne que la majorité des francophones ne détaillent pas tous les mots dans le gallicisme est-ce que. Pour les francophones est-ce que est une locution qui sert à poser des questions directes sans faire l'inversion du sujet. (« Que vois-tu ? » « Qu'est-ce que que tu vois ? », veulent dire exactement la même chose, la première phrase étant d'un niveau de langue plus soutenu, surtout à l'oral). La tournure « est-ce que » est un gallicisme, c'est à dire spécifique au français et il ne faut pas lui chercher d'équivalent dans une autre langue. Vouloir traduire cette locution mot à mot en anglais serait aussi incongru que de vouloir faire correspondre le do (did) anglais à un mot en particulier dans la traduction en français d'une question en anglais (« Qu'est-ce que tu as vu ? » → What did you see?)

Dans le Bon usage1, Grevisse écrit que :

Que, relatif, peut-être attribut neutre. (...) On peut considérer qu'on a le même que attribut neutre (dont la fonction n'est plus sentie, parce que ces expressions sont figées) dans Qu'est-ce QUE..?2 et dans : Si j'étais QUE de vous ; ce que c'est que de nous ! (...) — De même encore dans : C'est une belle fleur QUE la rose [qui s'analyserait, selon Nyrop3 : c'est une belle fleur (ce) que (est) la rose] ou dans : C'est horrible QUE de haïr. — Mais on peut aussi, avec plus d'un grammairien, (...) estimer que dans c'est une belle fleur QUE la rose ; — C'est horrible QUE de haïr ; — si j'étais que de vous ; [...] le que est une conjonction. — Pour Frei4 dans c'est une belle fleur que la rose, il n'y a pas lieu de supposer une ellipse du verbe être, et que le que est un séparatif (sorte de pause prononcée), simple signe d'inversion. (...)

Dans une édition ultérieure (1993), que je n'ai pas sous la main mais qui est citée dans l'article que je mets en lien : 

Grevisse [analyse toujours la construction c'est une belle fleur que la rose] comme attribut mais « de toute façon, ces expressions sont figées, et le locuteur y sentirait plutôt la conjonction que ».

Relatif ? Conjonction ? Ces quelques extraits montrent que l'analyse de ce QUE est loin d'être évidente pour la majorité des locuteurs natifs. Pour approfondir le sujet on pourra se référer à la lecture de l'article cité ci-dessus5.


Je ne réponds pas à la question « Est-ce "only" ? Est-ce "that" ? », que à lui tout seul ne veut pas dire only, et that pouvant avoir plusieurs fonctions grammaticales différentes la comparaison avec l'anglais ne me semble pas pertinente.


1 Le bon usage, §547, dixième édition, 1975.
2 C'est moi qui souligne.
3 Nyrop, Grammaire historique de la langue française.
4 Frei, Grammaire des fautes.
5 Les constructions liées : “c'est une saine occupation que l'horticulture”, Étude synchronique et diachronique, Magali Rouquier, 2003. In « Carnets de grammaire », Rapports internes de l'ERSS.

1
  • Très intéressant ! Je penche aussi pour l'explication du que séparatif qui lie les deux parties de la phrase davantage qu'un "qu'est-ce, l'amour ?" à la cassure un peu brutale. Commented Feb 19 at 12:38

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.