Existe-t-il une différence entre les termes voiture de courtoisie et voiture de remplacement, ou sont-ils interchangeables ?

Par exemple, si un contrat avec un assureur dit qu’on a droit à une voiture de remplacement en cas d’accident, est-ce qu’on pourrait lui substituer le terme voiture de courtoisie ?

Une voiture de courtoisie est généralement prêtée gratuitement par un garagiste durant la durée d'immobilisation d'un véhicule. La facture de la réparation est identique qu'il y ait eu un prêt ou non. La courtoisie est donc ici la pratique commerciale qui consiste à ne rien demander en échange, sauf de rendre le véhicule avec le même niveau de carburant que lors du prêt.

Une voiture de remplacement est d'un registre plus formel. L'utilisation de la voiture est susceptible d'être facturée directement (xx euros par jour) si elle est fournie par le garagiste ou forfaitairement et généralement fournie par une société de location de véhicules s'il s'agit d'un contrat d'assurance (prix fixe que l'on fasse appel au service ou non).

Il me semble que l'appellation de courtoisie n'est qu'un vernis commercial, probablement jugé plus flatteur que le plus neutre remplacement, dans le contexte séductif et manipulateur du langage publicitaire.

(Simple note : Suis-je le seul à voir un oxymore dans l'expression voiture de courtoisie?)

  • 1
    Ayant un doute sur la (systématique?) masculinité du terme oxymore, je vérifie vite fait sur le TLFi... pour trouver ça. Inattendu. – RomainValeri Jun 5 '13 at 7:14
  • C'est pas vraiment un oxymore, c'est juste que les deux termes ne collent pas ensemble. – Stéphane Gimenez Jun 5 '13 at 8:00
  • Même résultat pour oxymoron dans TLFi. On trouve, par contre, les deux dans le Larousse. – Toto Jun 5 '13 at 13:10
  • 1
    Un occis mort, c'est un pléonasme. – Impair Jun 6 '13 at 16:23
  • 1
    Oui, et une plaie au nasme, ça fait mal. Bon, on arrête ? :-) – RomainValeri Jun 6 '13 at 18:13

On voit parfois l'inscription véhicule de courtoisie sur de telles voitures, je l'ai observé plusieurs fois. En termes de sens, la réponse est donc oui.

Maintenant, je doute que l'on puisse employer ces termes dans un contrat. Car si remplacement n'est pas ambigu, courtoisie pourrait l'être en termes de droit, sauf à ce qu'une définition de ce terme soit insérée dans le contrat.

Your Answer

 

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.