4

In the body of this question, one can read the following sentence:

La définition que j'en donnerais en français serait [...].

I would like to know why the asker used en, instead of y, since donner exists only in combinations with à, which is the "trigger" (if you will) of y, not en.

So why didn't the asker write, La définition que j'y donnerais en français serait [...] instead?

Isn't La définition que je donnerais à ce mot en français serait [...] the correct interpretation of this sentence?

6

En ici remplace un complément de définition, pas un complément de donner. Et ce complément commence bien par de.

La définition de XYZ que je donnerais en français [...]

  • Et où est ce complément qui commence par de dans le texte de la question? Je ne peux pas l'y voir. – indoxica Jul 25 '13 at 15:25
  • @indoxica: On peut tout à fait dire « la définition que je donnerais de XYZ en français [...] », ce qui explique la structure de la phrase. Ça peut paraitre étrange mais il arrive qu'un complément dans une subordonnée complémente l'antécédent. – Stéphane Gimenez Jul 25 '13 at 15:51
3

Pour une astuce mnémotechnique par rapport à donner : y indique une localisation, un lieu, un endroit, un espace :

"La salle A2? j'y donnerai un cours demain !"

Sinon on emploie en.

  • Pour le coup, "La définition que j'y donnerais" est parfaitement correct si on s'adresse à de vieilles personnes dans la campagne du Berry. – Fabinout Jul 25 '13 at 15:07
  • @Fabinout Tout est une question de contexte : le lieu futur (j'y donnerai) est précisé ou sous-entendu sans ambigüité, il n'y a pas de malentendu possible. – cl-r Jul 25 '13 at 15:38

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.