11

En orthographe, il y a une règle qui stipule que tous les noms féminins se terminant par -té ne prennent pas de -e final.

Exemples :

  • « beauté » et non « beautée »
  • « sévérité » et non « sévéritée »

Cependant, cette règle ne s'applique pas pour certains noms féminins comme « dictée » (ou « montée », « butée », « jetée », « portée », « pâtée », « pelletée »...) qui prend un -e final.

Savez-vous pourquoi ?

9
  • Le beau engendre la beauté,
  • le sévère engendre la sévérité.

Beauté et sévérité sont des noms féminins dérivés de noms masculins.

La dictée n'a pas pour source un nom, mais un verbe au participe passé, et comme c'est un nom féminin, l'accord se fait.

L'académie française féminise ce nom en l'identifiant à une action (de dicter), en spécifiant cette dernière par dictée.

Sous la dictée de, s'entend alors : sous (ou par) l'actions des choses dites

  • @cl-r: pour avoir des liens qui marchent il faut passer par l'interface du cnrtl.fr. – Stéphane Gimenez Sep 10 '13 at 15:37
4

Dictée est construit sur un participe passé, c'est un raccourci pour quelque chose qui devait originellement ressembler à Ecriture dictée ou Epreuve dictée. Il me semble que c'est un vestige de cette forme qui subsiste dans le "e" final.

  • Merci pour ta réponse, pourrais-tu partager une source sûre qui confirme tes propos ? – Zistoloen Sep 10 '13 at 12:51
  • Ce n'est pas criant, mais c'est évoqué à la toute fin de l'article du TLFi. – RomainValeri Sep 10 '13 at 12:54
3

Je crois que la finale "ée" est l'option par défaut au féminin. Elle s'applique notamment (mais pas exclusivement) à des contenus, des résultats ou tout simplement à des dérivés morphologiques directs (assiette/assiettée, soir/soirée, lancer/lancée). Rien n'explique des mots comme idée ou bouée, si ce n'est que "ée" est la finale par défaut au féminin.

La finale "é" pour des noms féminins (qui n'est donc pas la règle, mais plutôt l'exception), s'applique à des concepts, des notions, des termes génériques (bonté, santé, méchanceté, amitié, finalité...). À noter que l'équivalent de cette finale en anglais est "y" (charity, beauty). Seul incohérence dans ces explications: le mot "clé", désolée! :-)

  • Clé est l’orthographe moderne du mot clef, on emploie indifféremment les deux sauf pour clef de voûte, à cause de clef référençant ici une "pierre en forme de coin placée au centre de la voûte", synonyme de claveau. – cl-r Rendez confiance à FL Dec 1 '15 at 9:23
  • Les 1352 noms communs en é sont à 60% féminins contre 40% masculins. Les 474 noms communs en ée sont à 94% féminins. Exceptions notables : apogée, caducée, lycée, mausolée, musée, périgée, périnée, scarabée, trophée. – jlliagre Dec 3 '15 at 3:34

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.