4

Les féminins de « malin » et « bénin » sont respectivement « maligne » et « bénigne ». Alors que j'ai des centaines d'exemples de mots se terminant en -IN et se féminisant simplement par l'ajout d'un E final, il semble que ces deux mots soient les seuls dont on remplace -IN par -IGNE. Ma question est donc : pourquoi ces deux exceptions ?

5

Parce que ces adjectifs étaient originellement épicènes et se terminaient en -igne (issu directement des adjectifs latins équivalents en -ignus). Le masculin est une dérivation régressive (en:back-formation) à partir de ces formes, d'où l'irrégularité.

On rencontre parfois maline à l'oral, et même à l'écrit. (Le Bon Usage, 14e éd., §545)

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.