Questions tagged [origine-ou-raison]

The tag has no usage guidance.

Filter by
Sorted by
Tagged with
1
vote
0answers
86 views

« ( Faire de ) l'esprit en bouteille », est-ce réellement une expression du français ?

Je me souviens maintenant d'une expression que l'une de mes connaissances utilisait en parlant de l'humour douteux de certaines personnes dont elle disait qu'elles faisaient de l'esprit en bouteille (...
3
votes
1answer
65 views

L'emploi populaire « en arracher » : depuis quand etc. ?

Il/elle en arrache. L'idée de difficulté : (A.) Le sujet désigne généralement une personne, une manifestation de la personne, parfois une force naturelle ou mécanique; un objet secondaire,...
3
votes
1answer
65 views

La locution « à dormir debout » : pourquoi l'extravagant ou l'invraisemblable fait-il dormir de cette manière ?

La locution à dormir debout est attestée en 1611 pour « extravagant » (DHLF/Rey) ; aujourd'hui ça signifierait surtout « invraisemblable ». Peut-on identifier la ou les premières attestations (Littré ...
4
votes
2answers
153 views

« Goûter » pour « avoir le goût de » : est-ce uniquement en Belgique et au Canada et pourquoi ?

Cette tarte goûte un peu la poire. En fonction du contexte, en Belgique et au Canada il est possible que ce plat ait un peu le goût de la poire (Wiktionnaire) alors qu'ailleurs peut-être qu'une ...
3
votes
2answers
225 views

Comment explique-t-on le sens de « ver » dans la locution « Tirer les vers du nez » ?

On a l'expression (lui) tirer les vers du nez pour « obtenir de quelqu'un, par la parole, une information qu'il ne souhaite pas donner » (TLFi), par exemple : Ils tentaient de lui tirer les vers du ...
8
votes
2answers
240 views

Le pronom « je » avec le verbe conjugué à la première personne du pluriel : valeur, raison de l'emploi ?

« Ces Québécois parlaient le patois normand de chez nous. Les pêcheurs et les agriculteurs le parlaient. Alors on se comprenait. » — Michel Le Gallo, 82 ans, témoin du jour J, ds. Lapresse.com ...
8
votes
1answer
472 views

When was the word “ambigu” first used with the sense of “meal with all items served at the same time”?

In Spanish we adopted the word ambigú somewhere in the 18th century with the sense of "meal with all items served at the same time", with the first text I can find that uses the word dating from 1751. ...
4
votes
3answers
323 views

La « méconception » : sens, origine, utilité ?

Sur internet j'ai recensé 369 emplois de « méconception », la majorité semblant provenir (je n'ai pas épluché les résultats) de ce millénaire. Quel en est le sens exact, la définition en français et ...
4
votes
2answers
117 views

Quelle est l'origine du mot « ultra(-)droite » et comparaison avec la locution « extrême droite » ?

Je lis un article qui réfère au nom ultra(-)droite et à la locution nominale extrême droite selon les intervenants (source de la traduction d'un intervenant anglophone : far-right). Wiktionnaire ...
5
votes
2answers
79 views

Depuis quand a-t-on l'emploi du terme « islamophobie » et peut-on présenter des sources l'attestant ?

L'islamophobie (n.f.) est un(e) : Attitude négative ou hostilité manifestée à l'égard des musulmans, de leurs pratiques religieuses ou de leur culture. (GDT) Hostilité envers l'islam, les musulmans. (...
6
votes
0answers
144 views

L'origine et la raison (historico-linguistique) de l'emploi de la préposition « de » dans la locution « d'accord » ?

Pourquoi la locution adverbiale/prépositive d'accord est-elle formulée avec la préposition de plutôt qu'avec la préposition en (je suis en accord est cohérent). On note que la préposition en ne peut ...
3
votes
3answers
221 views

Mettons que j'ai une question d'étymologie

Il y a une construction typique en français canadien familier (je ne sais pas si elle est également commune en France), par exemple: J'y ai pas tout dit, mais mettons que c't'assez pour qu'à ...
4
votes
3answers
209 views

Quelle est la relation entre le « coup de sonde » et le « sondage » ?

Dans un article au sujet de la Loi sur l'immatriculation des armes à feu (du Québec) on peut lire que : Le collectif PolySeSouvient souligne que, si le coup de sonde indique que l’appui envers l’...
2
votes
1answer
72 views

La « bordée » de neige ?

La bordée pour la grosse quantité de est un régionalisme, particulièrement une (grosse) bordée de neige au Canada (et encore davantage au Québec...) pour la « chute très importante de neige » (...
0
votes
0answers
24 views

« Multilatéralisme » : première attestation ?

Un article révèle que l'ambassadeur du Canada aux Nations-Unies a souligné qu'on y appréciait le fait que le pays soit un ardent défenseur du multilatéralisme, soit l'« organisation des relations ...
2
votes
1answer
147 views

Le sens et l'origine de « manie-tout » et son influence sur le « manitou » ?

Au TLFi on dit que l'extension de sens de manitou pour « personnage influent » « a été peut-être favorisée par l'expression populaire manie-tout » (TLFi ; au DHLF on dit « probablement par calembour ...
1
vote
1answer
64 views

Le « grand manitou de [nom de société ] » : détails ?

La société Netflix1 persiste à se permettre d'utiliser des images de tragédies pour fins de divertissement (mais étrangement on n'a pas choisi celles de 9/11). On relate que le Québec répond qu'il n'a ...
5
votes
1answer
96 views

sous, absous, dissous, résolu

Voici un paradigme qui présente des contradictions : soudre | il sout | il solut | il a sous | solution absoudre | il absout | il absolut | il a absous / te | absolution dissoudre | il ...
4
votes
2answers
91 views

Pourquoi le gentilé « Saoudien(ne) » n'est pas « Arabo-Saoudien(ne) » ?

En lisant un article concernant une Saoudienne, je me pose la question du gentilé (d'Arabie saoudite). Pourquoi le gentilé se compose-t-il uniquement du deuxième élément du nom du pays (pourquoi n'...
1
vote
0answers
109 views

L'étymologie de « tirelire » : explications ?

J'ai spontanément pensé que l'étymologie de la tirelire (voir aussi cochon tirelire), ce « petit récipient de forme variée portant une fente à sa partie supérieure où l'on peut introduire de la ...
3
votes
2answers
49 views

Le suffixe du gentilé « Guatémaltèque » est-il inusité : détails sur le suffixe et la formation ?

Après avoir lu que deux enfants provenant du Guatemala étaient morts en rétention aux États-Unis à une semaine d'intervalle pendant qu'on s'empiffre, je m'interroge sur le gentilé « Guatémaltèque » et ...
1
vote
1answer
117 views

L'énergie « sale » : simple antonyme de « propre » ?

Je ne me sens pas du tout gêné de refuser de l'énergie sale, alors que, nous, on offre de l'énergie propre à un prix très concurrentiel. [ Le premier ministre du Québec, M. François Legault, ...
4
votes
2answers
147 views

« Louper » : nuance entre rater/manquer et laisser échapper etc. ?

Comme le Sénat ajourne ses travaux jeudi et que les sénateurs ne rentreront pas au boulot avant le 19 février, Julie Miville-Dechêne estime que la chambre haute a loupé « une occasion de se ...
4
votes
1answer
179 views

« Pléonasmique » et pléonastique : pourquoi ?

On avait anciennement l'adjectif pléonasmique attesté en 1546 (DHLF), puis par substitution de suffixe (-atique à -asme) on est passé à pléonastique (attesté en 1842 ; en anglais en 1778) (TLFi) ; les ...
1
vote
1answer
394 views

L'emploi absolu d'un verbe et le verbe intransitif : perspectives ?

Dans une autre question on se demande si certains verbes normalement transitifs peuvent s'employer correctement de manière absolue sans leur complément usuel (comme par ellipse). Au lexique on a fait ...
6
votes
1answer
161 views

« Faire le poireau, poiroter » : quel poireau, pourquoi ?

On a poireauter, poiroter, le verbe intransitif, familier, signifiant « attendre sans changer de place, faire le poireau », de [faire le] poireau justement (TLFi) : Il [le poireau] a développé, ...
4
votes
2answers
203 views

Ces « bulles » que l'on boit : étendue du sens, nature et depuis quand ?

Les bulles anglaises sont vinifiées comme en Champagne. (Karyne Duplessis Piché, Vendanges: du jamais vu en Angleterre, La Presse) Au Wiktionnaire on indique que le mot bulles au pluriel peut-...
1
vote
5answers
210 views

Quel est le mot dont le développement s'est fait avec le plus de métonymies « successives » et est-ce significatif ?

La métonymie « utilise un mot pour signifier une idée distincte mais qui lui est associée » (Wikipédia), et « est essentiellement un changement de désignation » (BDL) ; on dit qu'elle est « à l’...
1
vote
1answer
1k views

Origine de « à bientôt », « à tantôt » et « à plus » et leur relation avec « au revoir »

Je voudrais savoir comment et quand à bientôt, à tantôt, à plus sont devenus synonymes, dans un registre familier, de au revoir.
50
votes
5answers
10k views

Where did French's silent ending consonants come from?

The abundance of silent ending consonants in French totally separates its pronunciation from the other Romance languages-- neither Spanish, nor Portuguese, nor Italian, nor Latin have that feature (I'...
3
votes
1answer
911 views

« Gelé comme une balle » : de quelle balle s'agit-il ?

Gelé comme une balle. (Québec) (a) Raide comme une balle. (projectile ; argot : de manière rapide, brutale, inattendue) (b) Être rond comme une balle. (objet sphérique ; argot : ...
4
votes
1answer
755 views

« Saoul comme une botte » : de quelle botte s'agit-il ?

Saoul comme une botte. (Québec) Certainement un haut degré (complètement, avec excès) par analogie ou métaphore. Le GPFC (1930) mentionne être en botte, qui m'est complètement inconnu, pour être ivre ...
1
vote
1answer
99 views

Le « pouding-chômeur » : origine et lexicalisation ?

Dans le Grand dictionnaire terminologique on a l'orthographe rectifiée ainsi que le trait d'union pour cet « entremets composé d'une pâte à gâteau qu'on dépose sur un sirop fait de cassonade, d'eau et ...
0
votes
2answers
235 views

L'origine du genre des noms

Quand on commence à étudier le français (FLE), l'on apprend qu'il vaut mieux apprendre de nouveaux mots accompagnés de leur déterminant. Cependant, il existe des règles (soit de sens, soit de ...
3
votes
3answers
201 views

« Merci full ! » : de quel sens de l'emprunt (intégral) de « full » s'agit-il, quels francophones l'utilisent en registre familier etc. ?

On félicite une Québécoise qui s'est méritée un prix pour son œuvre et elle répond « Merci full ! ». Il ne s'agit pas de l'emprunt full (house/hand) pour le jeu de cartes (poker), mais bien d'un ...
1
vote
1answer
57 views

Qu'outrance « ne fut plus borné à une locution adverbiale » (Littré) : qu'en est-il ?

Il serait à désirer que ce mot, qui est d'une grande force, ne fut plus borné à une locution adverbiale, et rentrât dans l'emploi de tout substantif. Pourquoi ne dirait-on pas l'outrance de son ...
2
votes
1answer
117 views

« Déjeuner à la fourchette » : précisions ?

La locution déjeuner à la fourchette, signifiant « prendre de la viande ou des mets solides au petit déjeuner » (Wiktionnaire dit « déjeuner » tout court dans une liste de dérivés, aussi ailleurs sur ...
6
votes
3answers
269 views

Pourquoi est ce qu'on coupe les cheveux en quatre ?

Et pas en dix ou en douze ? Pourquoi ne pas y aller par "quatre chemins" ? Est ce le même quatre que dans "tous les quatre matins" ? D'où vient le choix du quatre ? Que signifie-t-il ?
5
votes
1answer
7k views

Origine de “L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles, prévoir un délai”

Il existe plusieures variantes de l'expression: L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles, prévoir un délai sur le net, mais j'aimerais savoir son origine. J'ai cherché un ...
2
votes
1answer
215 views

La « boum » : d'où ça vient, est-ce vieilli, équivalents familiers etc. ?

Le substantif (la) boum (Wiktionnaire, Larousse ; n. f., et la surboum par apocope de suprise-partie) dans le sens de la « fête accompagnée de musique, organisée par ou pour des adolescents et jeunes ...
2
votes
1answer
110 views

« C'est le monde renversé/à l'envers » : origine et raison de la dualité, fréquence relative ?

C'est le monde renversé, à l'envers, c'est le contraire de ce qui se fait ordinairement ou de ce qui devrait se faire. [ Larousse en ligne, monde ] Un ngram montrerait que l'emploi de « monde à ...
1
vote
2answers
150 views

How did “pays du cèdre” come to mean “Lebanon”?

I looked up this phrase recently, and found an entry on Wiktionnaire listing pays du cèdre as a variant of Liban (Lebanon). I'm guessing that Lebanon is known for its cedar trees. But I also assume ...
1
vote
1answer
104 views

La « carte de boxe » : origine, applications aux autres sports, emplois équivalents ailleurs en francophonie ?

La carte de boxe, au Québec ; c'est probablement le programme, probablement un anglicisme sur le modèle boxing card, fight card (mais seulement utilisé avec la boxe semble-t-il et non avec le combat [...
1
vote
2answers
775 views

« (Être) sur la brosse » au Québec ?

Pourquoi, au Québec, on dit « sur la brosse » en parlant de l'alcool ? Par ex. Chu Ben Plus Cool Su'a Brosse (vidéo).
4
votes
2answers
221 views

What is the origin of “être branché” in the sense of “à la mode” ?

I've noticed that this expression is familiarly used to indicate something being in style, cool, or generally "à la mode" - notably here on this stack exchange site. Does anyone know the origin of ...
1
vote
1answer
329 views

What is the meaning of the idiom “au bon pain” ?

What does the phrase/idiom “au bon pain” mean? I am translating it as “with the good bread” or “to the good bread”. How has this idiomatic expression arrived?
1
vote
2answers
173 views

« N'oublie pas ta froc sur le dossier de la chaise là ! » : raison (origine) d'un emploi au féminin au Québec pour le manteau ?

Un Québécois me dit avoir vu aux États-Unis le mot frock être employé en langue anglaise dans un contexte industriel, ce qui lui rappelle l'emploi de froc au Québec dans le sens de « manteau » par un ...
3
votes
3answers
310 views

« (Y) en avoir dedans » : qu'y a-t-il dedans au juste et d'où cela vient-il ?

4° Y en avoir dedans = être très vigoureux, très habile, très spirituel. Ex.: Il n'est pas gros mais il y en a dedans = il est très vigoureux. Can. — En avoir dans le corps = m.s. [ ...
5
votes
1answer
475 views

« Avoir la p(e)lote à terre » : l'effet régional du tricot sur la langue parlée du Québec ou une invention ?

Il y a plusieurs années un député français avait dit au premier ministre du Québec « J'espère que vous n'avez pas trop la plotte à terre » (Le Devoir, La Presse) pour pas trop fatigué, un impair ...
6
votes
3answers
594 views

« C'est (bien) de valeur » (fâcheux, malheureux etc.) : origine, explication, comparaison ?

L'expression de valeur « de qualité » a connu au Québec une évolution sémantique qui l'a amenée, en emploi adjectif, au sens de « fâcheux, malheureux » (on regrette ce qui aurait été positif). C'...