Hot answers tagged

12

A pelle à neige means a shovel designed to be used to move snow while a pelle de neige would mean the quantity of snow that it contains (a shovelful of snow). The latter is better transcripted by Une pelletée de neige.


7

Selon le Robert, lorsque continuer est suivi par un verbe à l'infinitif, à et de sont interchangeables sans indication particulière : Continuer à parler, continuer de parler. Certains usages ou expressions semblent préférer l'un ou l'autre, mais sans indication précise, cependant l'emploi de de semble l'emporter actuellement dans l'hexagone : ...


7

À is a preposition used to indicate destination. It is very often used after a verb indicating movement to introduce the destination. There is no difference in the use of à in your two sentences. Je téléphone à mes amis. À introduces the person you are talking to over the phone. (Beware that in French téléphoner introduces an indirect object*, so we ...


5

First, let's distinguish two types of complements that can be marked with à: the first are locative adjuncts, for example "à Lille" in "j'ai rencontré les parents de Sabri à Lille". They're not an obligatory complement, they could be replaced by any locative phrase headed by another preposition (dans le centre commercial, en forêt, chez eux, sur la plage, ...


4

Rappellons-nous tout d'abord que "aux" est une contraction de "à les". On hésite donc entre (1) "boîte à épices" et (2) "boîte à les épices". Dans les deux cas, il s'agit d'une boîte qui a vocation à contenir des épices, seulement dans le deuxième on a en plus l'idée que cette boîte est le rangement normal pour toutes les épices (de la maison), et pas ...


4

Boîte à, or more generally any container + à, means "a container whose purpose is to contain..." Placard à balais Moule à gâteaux Plat à tarte Boîte à épingles When used in that sense, it doesn't matter what the box actually contains. You can say J'ai mis le thé dans la boîte à épices, for example. Boîte aux lettres is an idiomatic term ...


4

Phrase correcte: diviser une table en des cases Plus joli: on peut omettre des: diviser une table en cases La forme diviser une table à des cases est incorrecte, et ne veut rien dire. à et en sont deux prépositions. Utilisées seules, elles ont un sens distinct: à : situation géographique localisée à un emplacement: Je suis à Paris, à la campagne. ...


3

Quite simply because à is primarily (as its root sense, before it began "diluting") a locative preposition that is far more commonly found connecting two verbs than two nouns, and when connecting nouns, it's usually because the expression derives from a verbal one. You would not write mon expérience à unless you specifically mean experience acquired in a ...


3

Ailleurs qu'au Québec est-ce que l'on aurait reconnu ce tour-là ? Pas dans un usage standard. Partant de là la réponse sera (trop) simple. Sauf si l'on prend en compte un usage dialectal ou local non reconnu comme grammaticalement correct, cet usage de "à" ne se trouve pas. Ceci dit... Le mot "à" est difficile du fait de sa simplicité et de ses multiples ...


3

La condition ne repose pas en premier lieu sur l'adjectif mais sur le verbe. Pour qu'une telle formule soit possible, il faut impérativement que le verbe soit transitif (Qu'il puisse admettre un COD ou COI puisque c'est sur ce COD ou COI que va porter l'adjectif) Formellement c'est tout. Après, évidemment, il est tout de même préférable que la formule ait ...


3

It does work more or less as an adjective meaning "in dry conditions". This seems to be a construction used only with a few specific adjectives that have to do with the conditions a thing is in: au frais, au froid, au chaud are the ones that come to mind. A common context is instructions like this symbol that might appear on a shipping box: What's the ...


2

Question 1 : I think that you are right. Saying de would not be grammatically wrong. But I think du is used because the mails that are forwarded are not just any mails. For example, in un service de réacheminement de courrier here the de would be prefered because it's indifinite. Question 2 : Some examples : [...] des hommes mûrs pleuraient à la vue du ...


1

The form with the article is more "intense", and is used to mark a distinction: une couturière aux doigts de fées (an uncommon gifted seamstress) une couturière à doigts de fée (one of many gifted seamstresses) In the exemple above, I would think that the author emphasizes that the beauty comes more from the eyes and the hair than from the fair skin.


1

Il s'agit simplement d'une construction alternative qui n'ajoute rien au sens la plupart du temps mais que l'on trouve encore. Selon la BDL c'est une construction assez rare de registre soutenu Cependant, elle n'est pas utilisé avec n'importe quel verbe ; on la trouve souvent avec les verbes « penser » et « croire » mais d'autres conviennent aussi (TLFi B. ...


1

Comme le dit le commentaire de aCOSwt: "explique moi ce à quoi tu pensais" serait la forme correcte. Une autre formulation plus simple pourrait être "à quoi pensais-tu ?".


1

Je commence de lire est très rare en français littéraire, en encore plus en français parlé. Je commence à lire est quasiment toujours utilisé aujourd'hui. Je continue de lire est assez courant en français littéraire, mais moins que je continue à lire. Les deux peuvent s'entendre à l'oral (pléonasme...). Les tendances et usages respectifs de commencer à/de ...


1

La première l'est (archaïque); la seconde est littéraire: on peut l'utiliser dans du langage formel de narration.


1

Quelques règles... tant... il me plait de penser qu'il y en a... ;) Hmmm... tout en... me plaisant à penser... la même chose... A/ Pas de préposition avec les verbes de mouvement (1) et les verbes qui expriment une opinion (2), une nécessité (3), une volonté (4). (1) Je vais partir (2) Je préfère m'en aller, je pense réussir (3) Il faut partir (4) Je veux ...


1

La deuxième est quasiment la seule forme utilisée en français contemporain. Elle répond à la question : A quoi ça sert ? La première forme répond à la question : De quoi ça sert ? qui n'est plus idiomatique en dehors éventuellement d'une langue écrite très soutenue, mais la question serait alors plutôt : De quoi cela sert-il ? La forme ne sert ...


1

évite d'utiliser la 1ère forme, elle ne peut être utiliser que pour faire une comparaison (dans de rare cas), par exemple : "J'ai gagné la partie de rien" (pour dire que son point gagné était limite perdu avec un adversaire) Ou alors, tu as aussi l'expression "De rien" équivalente au "No problem" en anglais


1

Complément à l'excellente réponse : http://research.jyu.fi/grfle/037.html L’adjectif peut aussi être complété par un verbe dans la construction du type adjectif à infinitif (facile à lire, impossible à accepter). Cette construction est très fréquente en français. http://research.jyu.fi/grfle/040.html La construction adjectif à infinitif est assez ...


1

You use leur when you are referring to them, where them is some people or some animals. You use y when you are referring to it an inanimate object. For example I respond to them where the them is some people is je leur réponds but if the them is some questions then the French is je y réponds. There's more information on this grammar point at https://...


1

les explications données restent trop vagues, alors que la distinction repose sur une différence qu'on peut expliquer, et pas seulement par un argument de "choix libre à l'oreille" : quand on emploie "de" on est a priori sur une notion d'état alors que pour "à" on est dans un contexte d'action, d'où la distinction possible. Il y aurait donc une notion de ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible