6

On ne fait jamais d'élision entre qui et il. Il joue avec qui il veut. En revanche, on doit élider le e entre que et il : C'est avec eux qu'il veut jouer. L'élision peut être absente s'il y a rupture entre que et il, ex : Il faudrait que : – il rentre à cinq heures – nous soyons là pour l'accueillir et ne se fait pas non plus quand il n'...


4

s’écroule Is from the pronominal verb s’écrouler, in fact we should say se écrouler, like in se faire, se donner. But because écrouler starts with a vowel, the prononciation is pretty hard, that's why se is shortened to s'. m'importe This is in fact a shorter version of importer à moi, which became me importer, and for the prononciation became m'...


2

Parce que lorsqu'un article se termine par une voyelle et que le mot qu'il précède commence par une voyelle, on réalise une élision: de devient d'. On dit donc: d'yeux à la place de de yeux (qui est d'ailleurs incorrect, on devrait indiquer "des yeux" et dans ce cas, comme l'article des se termine par un s, il n'y a pas d'élision). Néanmoins, problème "des" ...


1

La question de la règle de l'élision devant les voyelles est une question de phonétique ; la graphie s'adapte à la phonétique. Il est plus facile, tout au moins pour certains, d'éviter deux voyelles consécutives; le problème avec y est que si c'est une voyelle graphique, le son qui y correspond (/j/, jod) n'est ni voyelle ni consonne ; la même réalité se ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible