50

This is a huge question. If someone has the time to give a more thorough overview, I invite them to, but here's a quick set of points to consider. Most of these end consonants are no mystery: they come directly from Latin (temps < tempus, pas < passum, roux < rossus, etc.). In Latin, there are regular rules for word stress, and they are rarely on ...


26

ca is not a word in French. It can only be used as an abbreviation: - of centiare - of circa and these two abbreviations are rarely used. Only ça exists as a word in French. What you might have encountered is "Ca", with a capital 'C'. When typing, some people omit the cedilla on capital 'C', but it is considered as a mistake. This post about accents on ...


25

D'après le TLF, l'appellation de la couleur orange est arrivée après le fruit, en 1553. On a d'ailleurs commencé par l'appeler "la couleur d'orange". Le nom du fruit venait de l'arabe narang "pomme d'oranger", dont le n a été perdu, et le a aurait été transformé en o à cause de la ville d'Orange. En revanche, dans certains pays, le nom du fruit et le nom ...


23

"Aujourd'hui" est un pléonasme : "hui" vient du latin "hŏdĭē", contraction de "hoc die", qui signifie "en ce jour". La forme complète signifie donc "au jour de ce jour". Ce qui donne donc toute la dimension ridicule de la locution souvent entendue actuellement "au jour d'aujourd'hui", qui signifie littéralement "au jour du jour de ce jour". Osez le double ...


21

En français standard on dit : Ce que tu dis prête à confusion. L'origine de *confusant est probablement le terme anglais confusing. Ce mot essaie de reproduire la structure du terme anglais alors que — manque de bol peut-être — le verbe *confuser n'existe pas en français. Confus est un adjectif qui vient de confondre, bien qu'il soit distinct de son ...


21

I would say this is accidental. The word 'poisson' comes from the Latin piscem, meaning fish, while 'poison' comes from 'potion' which itself originates from potio, also Latin but meaning beverage.


20

In addition to Luke's answer, here are some comments about each of your examples: Temps was often written tems, tens or even tans in Old French. When French spelling was standardized, the variant including p, despite being already silent, was selected because it reminds the p that was present in Latin. The ending s was pronounced at that time. Unlike ...


18

Cette situation s'explique en effet par l'origine de second, qui est une dérivation du latin secundus. Le cas de second et de ses dérivés est assez intéressant en ce qu'il ne suit pas la règle habituelle pour les occlusives palato-vélaires ([k] et [g]) à l'intervocalique (entre deux voyelles) et précédant [o] ou [u]. L'évolution normale, décrite par le ...


17

Mot supposé d'origine étrusque 1 as désignait chez les romains une unité de mesure (poids et monnaie) et la pièce de plus petite valeur dans le système monétaire romain à l'âge classique. Cette valeur latine du mot en français est toujours restée cantonnée au contexte romain antique et n'est pas passé dans l'usage courant. C'est en entrant dans le domaine ...


14

In fact the classification is at least 6000–8000 years old and dates back to Proto Indo European (also the ancestral language of English, Hindi, Russian, and many others) where there were at first two "genders" (animate and inanimate) and then three genders: masculine, feminine and neuter. It's possible that these evolved out of genuine religious belief ...


14

That is more a Latin language question as the change predates the French language emergence but nevertheless in Latin "Sunday" used to be named dies solis (day of the Sun), just like it is in English and many northern Europe languages. This changed when Emperor Constantine the Great, who converted to (or at least supported) Christianity, first decided dies ...


13

Le Dictionnaire historique de la langue française (sous la dir. d'A. Rey, ed. Le Robert) dit aussi que l'accent a simplement été ajouté pour le différencier de ou en 1539.


13

Tu cites quasiment la réponse dans ta question. Le mot latin vilis avait déjà le double sens de « de peu de valeur marchande » (c'est-à-dire pas cher) et de « de peu de valeur morale » (c'est-à-dire vulgaire, méprisable, mauvais). C'est le sens moral (sous diverses nuances) qui s'est imposé dans la plupart des langues romanes : français, italien, espagnol, ...


13

I think ayant was built on the subjunctive stem (found in ayons, ayez). The present participle of the Latin verb habeo had the stem habent-, which wouldn't be expected to develop to French ayant. (However, see Eleshar's answer for information on an alternative form of the present participle that apparently existed in later Latin.) How the subjunctive stem ...


13

En 1539, l'ordonnance de Villers-Cotterêts impose le français1 dans tous les documents officiels, en remplacement du latin que le peuple ne comprenait plus depuis longtemps. Nombreux sont les lettrés habitués à rédiger en latin qui ont dû se mettre au langage maternel françoys. L'orthographe du français n'est pas figée. Le besoin se fait sentir d'une réforme ...


12

En anglais (there is/are) et en italien (c'è/ci sono), l'expression est construite sur le verbe être et signifie « ici est … ». Il est logique d'accorder le verbe avec son sujet réel qui est l'entité présentée. En français (il y a) et en allemand (es gibt, lit. « il donne »), la construction est différente : l'entité présentée est l'objet d'un verbe qui ...


12

"Cher", pour une marchandise ou un service, a une idée d'excès. L'opposé ne me semble donc pas devoir être recherché dans une insuffisance, mais dans l'absence d'excès, exprimée par : juste, justifié(e), équitable, raisonnable, modique.


12

Musculus était déjà utilisé en latin pour designer le muscle. Il a pris ce sens en étendant son usage (à la base utilisé seulement pour un muscle de la jambe — c.f. les pièces de viande que l'on vend encore sous le nom de souris, souvent pour l'Agneau) à la totalité des muscles. À la base, ce muscle (situé au niveau du tibia) a été nommé ainsi en raison ...


12

Si "if" is from Latin sī "if". Straightforward enough. Si "so", "so much", and even "yes" is from Latin sīc "in that way". A vestige of that older meaning can be seen in the French ainsi "in that way", originally a compound in + si. The connection between "in that way" (or "...


11

Il y a un très petit nombre de verbes en latin classique qui formaient leur parfait en -u- et leur supin en -ūtum. Par exemple: Uoluere - uoluō - uoluī - uolūtum (rouler) Tribuere - tribuō - tribuī - tribūtum (répartir, accorder) Soluere - soluō - soluī - solūtum (détacher, délier) Ils n'ont pas laissé grand trace en français contemporain: Je ne trouve que ...


10

In French, Concurrence Is used as a subject or object as la concurrence, Dans le milieu des mathématiques, la concurrence entre chercheurs est féroce In Mathematics, there is a fierce competition between researchers Here, it means indeed competition. Ce traitre est passé à la concurrence This traitor now works for one of our competitors Here, ...


10

A tour de force (See here under tour3, sense II.A.1.) is an impressive feat. The word (there are three tour, of differing etymologies) is ultimately from an Old French turn, a noun derived from what became tourner which through an elaborate series of semantic expansions acquired the meaning of "feat, demonstration, (magical/acrobatic) trick". One says ...


10

On a transcrit le ϕ du grec ancien par ph en raison de sa prononciation : /pʰ/, soit une consonne occlusive bilabiale sourde aspirée. (Le p du français est une consonne occlusive bilabiale sourde simple.) La prononciation du grec a évolué de /pʰ/ vers /f/, une consonne fricative labio-dentale sourde. (C'est le f du français.) D'un point de vue biologique, ...


10

Beaucoup de langues connaissent une interaction semblable de la paire merci – prie. En allemand Danke est suivi par Bitte par exemple, mais on le trouve dans d'autres langues aussi. Pour comprendre cette convention là, il faut avoir conscience de l'interaction entière. Une demande et sa satisfaction se déroulent comme cela : prier accepter remercier ...


10

Dada a une origine onomatopéique, le bruit que font sur les pavés les sabots des chevaux au pas: da, da, da, da, ou plus vraisemblablement au trot: dada, dada, dada, dada. Le plus récent tagada, tagada, tagada correspond lui sans équivoque au galop. Le dictionnaire historique de la langue française (sld Alain Rey) indique pour dada : « Formation ...


10

Le site d'office du tourisme du Burkina Faso: Le poulet ‘’bicyclette’’: véritable poulet de brousse est ainsi appelé parce qu’il a de longues pattes et lorsqu’il court, on dirait qu’il pédale. Il est grillé sur de la braise, ou rôti dans un grand gril verticale dont la porte est vitrée : on l’appelle poulet ‘’télévisé’’ . Ainsi le poulet est cuit ...


10

À un certain moment dans l'évolution du latin vulgaire aux langues romanes occidentales (domaines gallo-roman et ibéro-roman), la combinaison de lettres s+consonne en début de mot est devenu "illégale" dans la phonologie (plus précisément la phonotactique) du roman. La solution qui s'est imposée à peu près universellement dans l'espace qui va du Rhéto-roman ...


10

Le mot agios commence en fait par une aspiration: il n'y avait pas de lettre "h" en alphabet grec classique, mais cette aspiration est indiquée par un "esprit rude"(un espèce d'accent) sur l'alpha initial: ἅγιος. Un transcription en alphabet latin devrait donc être plutôt "hagios". S'il n'y a pas d'aspiration, la voyelle initiale porte un autre accent dit "...


9

"Binoches" est une aphérèse de "cabinoches", forme plaisante de "cabinets", où la terminaison "-et" a été remplacée par la terminaison (elle aussi plaisante) "-oche". On trouve cette dernière dans des mots comme "cinoche" (pour "cinéma"), "valoche" (pour "valise") ou "téloche" (pour "télévision"). Cela dit, il semble bien que "binoche(s)" ne soit utilisé ...


9

Maurice Sachot a publié une étude sur le sujet, disponible sur le site de l'Université de Lyon 3. D'après lui, religion viendrait de religio, au sens de scrupule, et qui aurait évolué vers religion civile, c'est à dire observance scrupuleuse des rites et pratiques. Ce n'est que par la suite que ce mot aurait évolué vers vraie religion du vrai Dieu (uera ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible