We’re rewarding the question askers & reputations are being recalculated! Read more.
11

Personnellement il m'arrive de prononcer [dō] quand je parle de façon relâchée et que le mot donc n'est pas placé en finale de phrase et qu'il n'y a pas de liaison à faire. Par exemple : Tu viens don(c) pas avec nous ? Mais je suis apparemment atypique d'après les deux ouvrages que j'ai consultés et qui répertorient la disparition de la finale [k] dans ...


9

Both are considered equivalent. The fact the r is fricative or trilled is mostly unnoticed but the trend is for speakers to use the [ʁ]. The letter r can also be realized with more ways by native and non native speakers. None of them prevent understanding. See: - https://www.verbotonale-phonetique.com/consonne-r-en-fle/ - https://fr.wikipedia.org/wiki/Phon%...


8

accent marseillais : Fernandel, Éric Cantona accent toulousain : Claude Nougaro (merci @Laure) accent provençal : Charles Pasqua accent du Nord : les Fatals Picards, les personnages de Bienvenue chez les Ch'tis accent parisien : Jean Yanne accent lyonnais : Alexandre Astier accent "versaillais" (en fait, accent bourgeois de tout l'ouest parisien) : Valérie ...


8

Le g final dénote le son ŋ (une consonne occlusive nasale vélaire voisée pour les intimes), qui ressemble à [ng]. En français « standard », on trouve ce son dans les mots en -ing (parking, smoking, …) chez certains locuteurs — on entend aussi [ng] ou [ŋg]. Le [ŋ] en finale dans un mot qui se termine par une voyelle nasale est une caracactéristique de l'...


7

Wikipédia a une réponse: le français standard: Le français standard ou français normé désigne le français dénué de tout accent ou régionalisme et dont la syntaxe, la morphologie et l’orthographe sont décrits dans les dictionnaires, les ouvrages de grammaire et manuels de rédaction tels que le Bescherelle ou Le Bon Usage. On considère parfois ...


6

Official pronunciation: [o ʁə.vwaʁ] — see le wiktionnaire Global: the e in revoir is often omitted as in au r'voir, so revoir is closer to [rvwar] Belgium: a lot of people shorten the au and thus pronounce [ɔ] instead of [o] Orléans: au is sometimes pronounced [ɑ̃]


6

Je pense que c'est à la fois une dilution entre les accents et une facilité. Il est très fréquent que les sons /e/ et /ɛ/ soit utilisés de façons inversée en fonction de la région d'origine. Par exemple, le lait (/lɛ/) se prononce parfois /le/. La prononciation /lɛ/ est plus classique et plus éxigente, on peut donc penser que la dérive vers /le/ est un ...


5

Regional and ethnic French accents are: The standard French, which you'll heard in national TV and radio channels and massively adopted by most formerly Langue d'oil inhabitants who naively think is accentless. The southern accent, spanning the former Langue d'oc area and often called, du midi or méridional which has very specific differences with the ...


5

Il me semble que la distinction n'est pas vraiment faite dans le sud-est de la France. Je prononce de la même façon pâte et patte, comme la majorité de mon entourage. Le contexte primant sur le reste…


5

Je trouve cet après-midi une ressource dont j'avais oublié l'existence et qui donne un exemple de prononciation de différents mots (dont patte et pâte) : le projet Shtooka. On entend une faible différence entre les deux mots dans ces enregistrements.


5

Je sais que ce n'est pas pareil, mais en tant qu'Américain apprenant le français j'ai amélioré mon accent en écoutant une dictée que je récitais en même temps. En notant la différence de prononciation j'essaie de me corriger. Tu peux même enregistrer ta propre voix pour pouvoir mieux entendre les différences. Bien sûr tout ça prend beaucoup de temps.


5

Dictionaries They vary: The TLFi presents the [œ] pronunciation first, but also gives a list of the choices made by various dictionaries in the past, including: Spelling as déjeûner (to make it consistent with the [ø] pronunciation) in some dictionaries from the XVIIIth & XIXth Centuries, including the Dictionnaire de l’Académie française of 1740 ...


4

Rosetta Stone est la réponse pour toi. Je vais pas le dire si simplement mais tu peux facilement trouver des versions pas forcément payantes de ce software. Fais juste le niveau 1. Je t'assure qu'il rendra ton accent parfait. Il te dira non plusieurs fois à la prononciation, mais quand tu réussis, ca vaut le coup !


4

Les différentes prononciations de -ai, -ais, ai-, -ai- ... sont beaucoup plus de l'ordre de l'accent que de la graphie. Par exemple à Toulouse la plupart de ces sons sont fermés alors qu'ils sont ouverts dans le Gers.


4

La manière la plus commune au Québec pour dire Montréal est bien [mɒ̃ʁeal]. Comme spécifié dans l'article Wikipedia, il y a différentes façons de prononcer ce nom selon l'interlocuteur: On utilise généralement [mɒ̃ʁeal] La majorité des immigrants ou des Montréalais qui parlent anglais prononcent [ˌmʌntriːˈɒl] Certaines personnes pour diverses raisons (...


4

Non, cette différence n'existe dans aucune variante du français contemporain. Si tant est qu'elle ait réellement existé, elle a disparu au cours du 18e siècle. Dans son Traité de la prosodie française (1737) l'abbé Olivet indique à de nombreuses reprises que certains mots monosyllabiques voient leur « quantité » (longueur de la syllabe) passer de brève au ...


4

The most used pronunciation of "créer" (and considered correct in France French) is [kʀee]. As far as I know, it's pretty common for people who have Arabic as their first language to add a y sound, because the é sound is absent from their language. Because of that, pronouncing two in a row can be hard.


3

Eliding that e is optional. Either a formal, a careful or an emphasized pronounciation would be the one you heard: \parsəkə\ A faster one would elide that e: \parskə\ An even faster and likely the most common in casual conversation would drop the r too: \paskə\


3

Toutes les langues vivantes (j'exclus donc les langues mortes et les langues fabriquées) subissent des évolutions, dans le lexique, la grammaire et la prononciation. Une des lois qui régit l'évolution de la prononciation est celle dite du « relâchement articulatoire ». Ce phénomène est présent dans toutes les langues, et aboutit à la disparation de l'...


3

Parlant le français depuis toujours et ayant vécu dans différentes régions avec des gens utilisant des accents plus ou moins différents et prononcés, je n'ai jamais entendu quelqu'un prononcer différemment les mots sac et sacs. Les consonnes finales étaient notamment prononcées en latin. Néanmoins, avec l'apparition de l'ancien français, la prononciation de ...


3

Si ma mémoire est bonne, en français standard [e] et [ɛ] sont des variantes libres du phonème /e/, sauf à la finale, et encore les seules paires minimales sont marée~marais et dé~dais qui ne sont pas d'un usage très courant. Donc en théorie on peut presque toujours remplacer l'un par l'autre et je le vérifie assez bien en pratique. À peu près tous le monde ...


3

Je n'ai pas de réponse à toutes les questions, mais je sais qu'en tant que Lorrain, et en tant que chanteur, j'ai dû revoir la prononciation de « les » et « des » (par exemple). Chez nous on dit [le] et [de] là où il semblerait que le français « académique » (ou au moins la façon académique de le chanter) dise [lɛ] et [dɛ]. Donc pour la question 2, il semble ...


3

I'm from the south of the Poitou-Charentes (precisely often in Cognac, Saintes and La Rochelle) and as Joubarc mentions, it is also common there to hear either [ɔʁvwaʁ] or [ɑ̃ʁvwaʁ] (what I personally say).


3

Cette question me surprend, puisque, au Nouveau-Brunswick (seule province officiellement bilingue au Canada), tous prononcent ces deux mots d'une façon différente. Je suis allée à une université francophone du N.-B., et tous les étudiants que j'y ai rencontrés, avec leurs différents accents régionaux, prononçaient ces deux mots différemment. Certains ...


3

En Français¹, dans presque tous les cas, [e] et [ε] sont des variantes libre d'un même phonème, les seules exception étant à la finale. Donc de toute façon, la compréhension n'est en général pas un problème : quelle que soit la prononciation de ai, le contexte de la phrase permettra de comprendre l'intention². En ce qui me concerne, je prononce les deux ...


3

You may try accents de france for accents from France. There are much more differences with Quebec, Switzerland, Belgium, North African and Central African countries.


3

It is French from France. Here are some indications that I picked up on: 0:16 "Je suis là, Louise" This sentence, which means "I am here, Louise" is more often used in France than it is in Canada. In the Acadian variety of French you are more likely to hear "Je suis ici" which will sound like 'ih-SIT'. It is also not uncommon to hear "Je suis ici" (with ...


3

Tu pourrais te forcer à parler avec des francophones de France, peut-être ? Je crois que l'accent ne s'oublie pas, mais que tu peux en apprendre un autre, surtout par la pratique et l'environnement.


3

Comme indiqué par @aCOSwt, il est assez difficile de différencier un accent breton lorsque ceux-ci parlent français. Le français de l'axe Brest-Tours-Paris est souvent considéré comme le plus "basique" ou "sans accent" possible. Bien qu'en tant que nantais, on m'a parfois dit que certaines expressions que j'employais, ou certaines manières de prononcer mes ...


3

In the IPA, the phonetic symbols ʀ and ʁ represent different physical sounds (phones). The IPA letter ʀ represents a voiced uvular trill and the IPA letter ʁ technically represents a voiced uvular fricative, but can also be used to represent an approximant, because IPA doesn't have a separate letter for a voiced uvular approximant. If any regions ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible