18

« Les noms désignant des régions (continents, pays, provinces, départements, etc.), des montagnes, des mers ou des lacs, des cours d'eau » prennent « ordinairement » l'article défini sauf que « pour les noms de cours d'eau, il reste des traces de l'ancien usage » (LBU) : En ancien français, on employait généralement sans article les noms de régions ou de ...


7

Partitive articles du, de la, de l' and des all become de or d' (in front of a vowel or mute h) in negative sentences using ne...pas, ne...jamais, ne...plus etc. This rule does NOT apply to sentences using the verb être and other Verbes d'état, with which the partitive article doesn't change. Indefinite articles un and une become de or d' (in front of a ...


6

D'un point de vue du sens : La notion de temps renvoie plutôt à une manière de concevoir le temps, elle met l'emphase sur le mot temps. La notion de temps chez Platon. Une réflexion sur la notion de temps. La notion du temps renvoie plutôt à une expression qui souligne notre rapport à la temporalité. Cela fait une semaine que je n'ai pas regardé ma montre,...


6

The name of this street goes back to the end of the 15th century (ref.). There seems to be no particular principle dictating this construction rather than the usual one ; this rather haphazard practice is found for instance (carried here to an extreme) in "Rue Garonne", a street in Agen, a city near the Garonne river. Is also found a "Rue ...


6

In addition to Dimitris' answer, beware that there are a few cases where the plural article can still be relevant in negations: On ne prend pas de vacances → We take no vacation (we stay at home/at work) On ne prend pas des vacances → What we are doing now is not taking vacation Je ne mange pas de pommes → I don't eat apples (because I don't like them) ...


5

Un/une are the indefinte articles, le/la/les are the definite articles. Une touriste → a tourist; le musée → the museum. In this sentence, the English indefinite and definite articles correspond exactly with the French ones (which is often not the case). Could you explain why you are confused?


5

In "champion du monde de basket", "Le monde" is definite (du = de le) whereas "basket" is a not an explicit thing but a general concept, a domain and is therefore indefinite. The same rule applies frequently. For instance you would say "diplôme d'ingénieur" (engineering degree) and not "diplôme de l'ingénieur"...


5

Je ne vois pas de nécessité d'ajouter un article indéfini, ni dans un cas, ni dans l'autre : A : Es-tu boulanger ? B : Non, je suis maçon. A : Mais on m'a bien dit que tu étais un boulanger… B : Oui, c'est mon nom de famille, je suis bien un Boulanger. Et toi ? A : Oh, pardon ! C'est amusant, car moi qui suis boulanger, je suis un Masson. Évidemment, à l'...


4

You have to understand a basic principle before going too far in the study of a language. Just as in your mother tongue the forms used have been handed down to the users of the language from a long tradition, although as time went by some changes were made. The forms we use today correspond to fixed meanings and that is all there is to it : you are dealing ...


4

L'absence d'article est possible avec le nom d'un jour de semaine mais weekend ne correspond pas à cette définition, comprenant deux jours successifs (voire plus si prolongé). Pour distinguer les deux cas, on dira le weekend s'il s'agit des weekends en général, ce weekend pour parler du plus proche, ou alors le weekend dernier / le weekend prochain s'il y a ...


4

Tout d'abord le TLFi note le syntagme espérer un miracle ; les mots composés sont souvent davantage figés que des expressions ou locutions, qui le sont néanmoins de manière variable. Ensuite on a différents phénomènes dans l'usage touchant les articles, quand un nom est précédé d'une épithète ou après un adverbe de degré etc. Quand on « transforme une forme ...


3

There is nothing special with semaine: Fin de semaine has a generic meaning. Every week has a fin de semaine1, same for fin de journée, fin de mois, fin de saison, fin d'année, and fin de siècle. These expressions name a recurring period of time. On the other hand la fin de la semaine is referring to the same period of a single week, often the current one or ...


3

Dans la première phrase, on désigne une chose particulière, l'eau. Un article est requis. J'ai peur de l'eau. (I'm afraid of (the) water) Dans la deuxième phrase, ce qu'on souhaite dire, c'est : J'ai besoin de de l'eau. (I need (some) water) comme on aurait pu dire : Il me faut de l'eau. Il s'agit alors de la préposition de (avoir besoin de) suivie de ...


3

First, why did we use the partitive article "de l'" instead of the indefinite articles "des" for the word "ananas". You can use either the partitive or the indefinite articles here but it makes more sense to use the partitive if you didn't eat whole ananas but chunks / slices of them, probably the most common case. That would ...


3

As a complement to user jlliagre's answer I'll add the following. It is possible to speak of "un sens de l'humour" on the condition that "sens" be modified by an adjective; however, few adjectives might be idiomatic. The adjective "grand" is. Ils ont un grand sens de l'humour. (ngram, ref.) As illogical as it may seem "un ...


3

The first form is the most usual one. Here sens de l'humour is seen as something you have or you haven't. It is assumed there is just one sens de l'humour. If you say il a un sens de l'humour, you mean the person has something that looks like the sens de l'humour but isn't the mainstream one. That would be more like: Il a un sens de l'humour particulier.


2

Uncountable/generic nouns are a case where English doesn't use an article while French does. L'eau coule - Water flows. Le temps, c'est de l'argent - Time is money.


2

Il est habituel de ne pas utiliser d'article dans ce contexte, mais l'utiliser ne résulte pas en une faute; si ce n'est pas usuel, il n'y a quand même pas de principe contradictoire qui empêche d'utiliser l'article. En fait de nombreux cas d'utilisation de l'article se trouvent dans la littérature. Les noms associés à cet usage, noms de métier ou noms ...


2

Dans ce contexte, les deux sont corrects et interchangeables. En tant que français, je serais tenté d'écrire "de" plutôt que "un", cela semble et sonne plus correct grammaticalement. Le fil mentionné est plus ambigu puisque "raconter des histoires" a une double signification et peut aussi signifier "mentir", ...


2

Ce soir, je n'ai pas lu une histoire à mes enfants. Peut signifier que j'ai lu deux histoires, ou trois ou .... Ce soir, je n'ai pas lu d'histoire à mes enfants. Là, il n'y a aucun doute, je n'ai lu aucune histoire à mes enfants.


1

Cette question est une suite logique à une question posée par le même demandant et l'on devrait d'abord consulter cette question; il est nécessaire d'avoir une bonne compréhension des bases, ce qui peut être obtenu au moyen des références et du guide à leur compréhension qui sont fournis dans cette réponse. La réponse se trouve dans la même section du LBU ...


1

"Fin de semaine" is a noun defined here: Wiktionnaire. 1/ (Europe) (Canada) Les deux derniers jours de la semaine de travail : jeudi et vendredi ou le dernier jour de la semaine : vendredi. (Prononcé \fɛ̃ dla smɛn\ au Canada.) 2/ (Canada) (Europe) Ensemble de deux jours, généralement chômés, que constituent le samedi et le dimanche. (Prononcé \fɛ̃ ...


1

L'emploi de l'article défini implique en général qu'on parle d'une chose en particulier. Dans ce cas, d'un amour en particulier (parler de l'amour d'un couple par exemple) alors que parler d'amour signifie parler d'amour en général. Dans le cas d'amour, la distinction n'est pas évidente car il est plus rare que l'on parle d'amour au sens particulier qu'au ...


1

Pour ma part je vois plutôt que DES est spécifique alors que LES est général. ex : une fille dans ce quartier est gentille. Dans cette phrase je vois que Fille en question ici est connue. ex2 : La fille est belle. Ici Fille en question reste générale. UN est le singulier de DES et LA est le singulier de LES.


1

Garderie du matin est une exception partagée avec garderie de l'après-midi. La plupart et peut-être toutes les autres combinaisons de ce style ne prennent pas d'article après la préposition de: Garderie de jour Garderie de nuit Garderie de midi Garderie de week-end Garderie de semaine On retrouve la même impossibilité avec travailler et voyager : Je ...


1

Bonjour, Je crois que la contraction doit se faire si l'article défini est masculin. https://www.dictionnaire-academie.fr/article/QDL058 Cette faute est apparue, je pense, avec les formulaires pré-remplis.


1

When talking about the simple fact of children crying, that is screaming, as in the sentence "Elle entend … des enfants.", you say usually "les cris des enfants", "les cris de l'enfant" (if there is just one child) (ngram). Nevertheless, in this sentence "cri" can also have other meanings, depending on the context. The ...


1

Both can work depending on the context, take an English analogy like "I see the agony of these people", surely there is more than one in that situation. In this, it depends on the context too, if she is in a place and hears kids screaming nearby, so she is hearing a scream aka le cri, but if these kids are being mistreated so she is hearing their ...


1

Beware that crier is a partial false friend and only means "to shout/to scream", not "to weep". Singular is possible here and means either a synchronized scream or a generic scream, the idea being no individual screams are referred to. She hears the children's scream/shout. Luke also rightly says if each child only shout once, the ...


1

Generally, if each person has only one, French uses the singular. The language is happy to distribute the noun to all the people in question, like the multiplication of the loaves loaf. Case in point: There's a line in La peste where he's talking about a crowd and says something like: La crainte se fit voir sur leur front. "What?" you say. "...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible