15

Le il dans il existe (avec un sens proche de il y a) est un pronom impersonnel, comme dans il pleut ou il faut. Il ne fait référence à aucune entité. Il occupe le rôle de sujet parce rien d'autre n'est là pour l'assurer. Il n'est dans ce cas pas possible de le remplacer par un pronom pluriel ni de conjuger au pluriel. Il existe des êtres vivants capables de ...


15

Personnellement je dis : Je suis content que tu l’aies aimé. Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu dans mon entourage quelqu'un utiliser l'indicatif dans ce genre de phrase. Mais, bien que Français, je ne suis pas forcement représentatif.


13

Envoyer est un verbe du 1er groupe, il se conjugue en conséquence : J'envoie, tu envoies, il envoie, etc. Il ne faut pas confondre avec les terminaisons du verbe voir. Quant à envois, ça ne peut être que le pluriel du nom envoi.


13

Est-ce que tu en as eu ? Est-ce que tu en as eues ? En as-tu eu ? En as-tu eues ? Ta question soulève le problème de l'accord du participe passé avec en. Certaines grammaires disent que le participe passé reste invariable quand le COD est le pronom en. Grevisse dans le Bon Usage qualifie cette règle de « fort précaire ». Il dit que ceux qui l'utilisent ...


12

D'après l'académie : Les temps dits surcomposés servent à marquer des faits antérieurs et accomplis par rapport à des faits qui, eux-mêmes antérieurs par rapport à d’autres faits, s’exprimeraient par les temps composés correspondants. À la voix active, on forme l’indicatif passé surcomposé en ajoutant le présent de l’auxiliaire avoir au participe passé de l’...


11

Il est vrai que la plupart des verbes dits "défectifs" ont des conjugaisons qui peuvent être assez facilement complétées, Dans le cas de choir les verbes déchoir et échoir indiquent que la conjugaison de ce verbe au subjonctif est probablement la même que la conjugaison en -o- d'asseoir (d'où la probable raison de la perte de ce temps et de l'imparfait, car ...


11

It's because a dictionary does not have to show conjugation. It's purpose is to explain the meaning of the words and the correct spelling. In French (i dunno for other languages) we differentiate spelling and grammar. If you want to see all the forms of a verb, you don't want to look into a dictionary but into a "conjugueur" (most known is the "Bescherelle")...


11

Je traduirai par : Échec de l'authentification !


11

Certains verbes intransitifs comme courir, coûter, dormir, durer, marcher, mesurer, peser, régner, reposer, valoir, vivre, etc., peuvent être accompagnés d'un complement circonstanciel qui exprime la durée, la distance, le prix, ou la valeur (compléments circonstanciels de mesure). Dans ces cas, le participe passé reste invariable. Par exemple : Ce ...


11

Probablement parce que boire, un autre verbe du 3ème groupe en '-oire' qu'ils utilisent souvent a cette forme au présent / 3ème personne du pluriel.


10

« Ils dirent » se prononce /il.diʁə/, mais la dernière lettre « t » est utilisée dans certains cas pour faire la liaison : « dirent-ils » se prononce /diʁə.t‿il/. À comparer avec le singulier, « il dit » se prononce /il.di/, et « dit-il » se prononce /di.t‿il/. La règle générale c'est que chaque fois que « en » est ajouté pour marquer un pluriel, il peut¹ ...


10

1) There are two different spellings: asseoir (traditional, much more common, the one I prefer and the one I use for this answer), and assoir (1990 modernized grammar, typical of some official texts, but still less common). 2) There are two strictly equivalent, fully correct conjugation forms to asseoir (to make or help someone / something sit down) or s'...


10

Actually, “soit” is the subjonctif présent 3rd person singular of “être”. The correct form is indeed: Soit G un groupe localement compact […] When the subject is plural, e.g. “Let G and H be locally compact groups”, you can use either “Soient” (subjonctif présent, 3rd person plural) or “Soit”, as the construction became idiomatic. Soient G et H des ...


10

Si on veut garder le verbe suivre pour éviter toute ambiguïté dans ce cas là on l'emploie avec un complément, par exemple : Je suis les préceptes de Jésus. Je suis l'enseignement de Jésus.


10

Des générations de francophones sont d'accord avec toi. Les verbes du premier groupe forment leur impératif présent deuxième personne du singulier en -e et non -es comme à l'indicatif. Mais devant les pronoms en et y (lorsqu'ils sont compléments du verbe à l'impératif), on ajoute un -s et on fait la liaison. Il en est de même pour les quelques verbes du ...


10

The imperative form is "ne t'inquiète pas", no "s" needed, that would be an error. I think you are confusing the imperative and indicative moods, which in French follow different conjugation rules. Present imperative - 2nd person singular: no "s" with regular verbs ending with "-er" Ne t'inquiète pas Present indicative - 2nd person singular: "s" with ...


10

Toto has answered your question accurately, here I would like to go further and say that not only subjunctive actually is used in informal contexts, but in those situations it is even overused. The most common situation is after the locution après que: e.g., Après que je sois parti... is incorrect but extremely widespread. The correct wording is: ...


10

Comme le suggère vc74, les autres verbes en "-oire" et les verbes en "-oir" se conjuguent le plus souvent en "-oivent" à la 3e personne du pluriel: ils doivent (devoir) ils reçoivent (recevoir) ils boivent (boire) Il pourrait donc sembler logique de dire "ils croivent". Mais c'est incorrect, bien sûr.


9

Si on n'utilise pas de pronom, cette phrase peut aussi être écrite : Les reines ont succédé aux reines. On s’aperçoit que le rôle du pronom réfléchi est celui d'un objet indirect (COI) dans cette phrase. Il apparait aussi que le véritable auxiliaire est avoir, et qu'il ne peut y avoir d'accord puisqu'il n'y a pas d’objet direct. Dans une phrase qui ...


9

C'est moi et pas toi qui suis professeur. Bien que les deux formulations soient étranges, je pense que ceci est la formulation correcte car, cela revient à mettre entre parenthèses le et pas toi qui relève du pléonasme. Le sujet de la phrase est donc moi. Le fait qu'on puisse déplacer le et pas toi du sujet sans altérer le sens de la phrase montre qu'il ne ...


9

Le verbe dans cette phrase est taire (sous sa forme pronominale). Le participe passé est différent de celui du verbe tuer : Elles se sont tues (verbe taire) Elles se sont tuées (verbe tuer)


9

Avant 1966, on disait le Notre Père soit en latin, soit en français en vouvoyant Dieu : Notre Père qui êtes aux cieux, que votre Nom... A partir de 1966 (Concile Vatican II), le Latin est abandonné et on tutoie Dieu : Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom... La deuxième personne est utilisée car la prière s'adresse à Dieu, précédemment au ...


9

There are two verbs following one another venir and voir. Only the first one is conjugated, here venir in the imperative. The rule is that the second one must be in the infinitive, you never conjugate it. This can be explained because it is a verb form used as a noun, it has no subject, therefore you cannot conjugate it. So your sentences should be: Viens ...


9

D'une manière plus générale, les verbes du troisième groupe dont la troisième personne du pluriel de l'indicatif présent se terminent en -oient (croire, voir et leur dérivés) sont anormaux. Le français a deux schémas réguliers de variation de la racine d'un verbe dans sa conjugaison: les verbes du 1er groupe à double racine comme jeter ou nettoyer, qui ...


8

For this causative situation, the two examples you gave can be referred to as 'receiver only' and 'receiver + agent' respectively, where the receiver is a person or thing being acted upon and the agent is a person or thing being made to act. Receiver only: subject + faire + infinitive + receiver In this situation, the subject only has something happen to ...


8

Ce sont les hommes de science, au pluriel, qui subissent (pluriel) l'effervescence, donc on accorde, et on dit doivent.


8

Both j'essaie pronounced /ʒ‿esɛ/ or /ʒ‿ese/ and j'essaye pronounced /ʒ‿esɛj/ are correct. The former looks to be more frequently written but I'm not sure the same is true for spoken French where both might be equally used. In any case, I do not make a difference between these forms.


8

-ent à la fin d'un mot peut avoir plusieurs prononciations, et comme dans plusieurs langues, il est difficile de savoir laquelle retenir (il existe des poèmes basés sur ce principe en anglais, mais je digresse). La seule règle : les verbes au pluriel Ainsi qu'expliqué dans plusieurs réponses, s'il s'agit de la terminaison d'un verbe conjugué à la troisième ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible